Bourse

Vers un relèvement un peu plus hâtif des taux directeurs



Les derniers événements, en particulier la hausse des risques d’une poussée plus durable de l’inflation, augmentent la pression sur les banques centrales. La Réserve fédérale risque ainsi d’agir un peu plus tôt que prévu.


La volatilité est demeurée importante sur les marchés financiers au cours des dernières semaines. Malgré une entente permettant de repousser les risques d’une fermeture du gouvernement américain ou d’un défaut sur ses engagements financiers, les places boursières ont lourdement chuté à la fin du mois de septembre. Cela reflétait principalement l’augmentation importante des taux obligataires après que la Réserve fédérale (Fed) eut signalé une diminution prochaine de ses achats d’actifs et un relèvement plus rapide de ses taux directeurs.
La poussée des prix de l’énergie, alors qu’on craint une crise en Europe et que le pétrole a bondi à plus de 80 $ le baril, est aussi venue amplifier les craintes concernant l’inflation.
Le taux obligataire américain de 10 ans a ainsi bondi d’environ 35 points de base depuis la mi-septembre. Profitant aussi de la nouvelle poussée des prix des matières premières et de statistiques économiques robustes, les taux canadiens ont augmenté encore plus fortement, ce qui a aidé le huard à repasser au-dessus de 0,80 $. Favorisées par une saison des résultats qui s’amorce très bien, les places boursières ont rebondi au cours des dernières séances. Les derniers événements, en particulier la hausse des risques d’une poussée plus durable de l’inflation, augmentent la pression sur les banques centrales. Au Royaume-Uni, la Banque d’Angleterre a clairement signalé qu’elle envisage de monter bientôt son taux directeur. La Fed sera plus patiente, mais elle risque d’agir un peu plus tôt que prévu.

Rédigé par Desjardins, Études économiques, le 21/10/2021 modifié le 21/10/2021 - 20:42


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Novembre 2021 - 10:58 La situation en Europe inquiète




par Bertrand Richard le 26/11/2021

Tendance et Future CAC 40 : Vendredi noir !









glossaire bourse











Mentions légales