Bourse

Une semaine difficile sur les marchés boursiers



Les mouvements baissiers l’ont emporté encore une fois cette semaine sur les marchés boursiers alors que les indices américains ont enregistré une quatrième semaine consécutive de baisse. Le sentiment concernant l’évolution de la pandémie et de l’économie mondiale n’était pas très optimiste alors que des recrudescences de cas de COVID-19 sont observées un peu partout sur la planète, poussant certains pays à envisager de nouvelles mesures de confinement. Après avoir touché surtout les titres technologiques américains dans les dernières semaines, la baisse semble désormais s’être généralisée à plusieurs autres secteurs. L’indice S&P 500 enregistre une baisse hebdomadaire limitée de 0,63 % grâce à une séance de vendredi en hausse de 1,60 %. L'indice CAC 40 a perdu quant à lui près de 5 % sur la semaine. Le prix du pétrole a aussi reflété les plus grandes inquiétudes des investisseurs, ce qui s’est traduit par une baisse hebdomadaire d’environ 2,5 %.
L’or n’a pas joué son rôle habituel de valeur refuge alors que le risque d’une poussée d’inflation semble avoir été écarté aux yeux des investisseurs.

L’inquiétude des investisseurs a favorisé les marchés obligataires, ce qui a amené les taux sur les obligations de long terme à des niveaux un peu plus bas. Le taux sur les obligations de 10 ans s’établissait à 0,66 % aux États-Unis ce vendredi. Le retour d’une plus forte aversion pour le risque a considérablement aidé le dollar américain, qui, une fois de plus, a été utilisé comme valeur refuge. Même le yen et le franc suisse, souvent aussi considérés comme des devises refuges, se sont dépréciés contre le billet vert. Ainsi l'euro se négociait vendredi soir à 1,1625 $ US, une baisse d’un peu plus de deux centimes sur la semaine. La livre s’échangeait à près de 1,27 $, contre 1,30 $ la semaine dernière.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 25/09/2020 | Lu 276 fois modifié le 25/09/2020 - 22:07



Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Débandade

Le CAC 40 rompt avec la tradition qu’il s’était façonné au terme de laquelle il abordait les débuts de semaine sous un signal haussier. Le...

Confinement bis ?

Jeudi, le support des 4785 points était donc testé mais avec succès. Une petite bougie faisait l’éloge de la réaction des acheteurs. Ces...





glossaire bourse













Mentions légales