Bourse



Trois raisons pour être plus prudent à court terme



Le consensus économique et le SP 500
Le consensus économique et le SP 500
Voici 3 raisons pour lesquelles le marché actions devient risqué :

Premièrement les chiffres économiques sur le graphique du haut :
L’indice qui compare les chiffres économiques du G 10 par rapport au consensus des économistes vient de passer négatif (-1.3%-courbe rouge). Les derniers chiffres ne parviennent donc plus à surprendre. Qui plus est, cet indicateur qui a formé un plancher fin 2008 semble être en avance sur celui du SP500 qui a formé son plancher seulement en mars.

Deuxièmement la spéculation sur le Nasdaq :
Les spéculateurs (hedge funds) ont fortement augmenté leurs positions sur le Nasdaq (futures) depuis octobre.
Comme leurs positions se situent à des extrêmes et que les spéculateurs peuvent très rapidement changer d’avis, la situation peut rapidement devenir dangereuse.
De plus les graphiques des titres comme Amazon, Google ou Apple commencent à devenir paraboliques.

Les volumes sur le graphique du bas :
Sur les principaux indices, les volumes sur les titres qui baissent (courbe rouge) continuent à être plus importants que les volumes sur les titres qui montent.(courbe verte)
Cette phase de distribution peut encore durer plusieurs semaines avant que le marché ne réagisse vers le bas mais pour l’instant il semblerait qu’un transfert s ‘opère entre les mains fortes et les mains faibles.

Le SP500 et l'advance decline volume
Le SP500 et l'advance decline volume

Rédigé par FREDERIC HEIREBAUDT le 18/11/2009 | Lu 301 fois modifié le 19/11/2009 - 01:38

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 22:03 Une semaine difficile sur les marchés boursiers

FUTURE CAC 40 : Grand vent

Le Future CAC 40 s’est bien échappé au-dessus des 4820 points autorisant, à nos yeux, l’adoption d’un turbo call CAC 40. Nous préférions...

Girouette

Le CAC 40 semblait bien parti pour se reprendre et gommer l’impression glaçante laissée par la séance de lundi qui avait effacé toute...




glossaire bourse













Mentions légales