Trading

Trading Islam : Guide Complet + Comment Trader Halal à 100 %



Le trading islam constitue le type de trading idéal pour tout trader de confession musulmane qui souhaite faire du trading en conformité avec les préceptes de sa religion. Il possède ses spécificités, ses avantages et ses limites. Nous vous disons tout sur le trading islamique dans cet article.


Qu’est-ce que le Trading Islam ? Définition

Le trading Islam désigne la pratique du trading en conformité avec les préceptes de l’islam ou de la loi islamique (la charia). Encore appelé trading islamique ou trading halal (mot arabe signifiant permis ou licite), le trading islam ne varie pas de façon fondamentale du trading classique. Il s’agit toujours pour le trader de négocier des titres financiers à l’achat ou à la vente dans le but de réaliser un gain sur ses opérations.
Seulement, le trader islam étant soumis à plusieurs règles propres à sa confession, sa pratique du trading sera influencée de différentes façons : dans le rapport au risque, dans la gestion des positions, dans les titres financiers négociés, etc. selon les préceptes de l’islam et particulièrement les principes de la finance islamique.

Trading Islam : Qu’est-ce qu’un Compte Islamique ?

Un compte islamique est un compte de trading qui est conforme aux principes coraniques / de la Charia. Il est destiné aux traders de confession musulmane qui veulent pratiquer leur activité dans le respect des préceptes de leur religion. Les brokers en ligne qui offrent ce type de services ne facturent pas de frais de swap, pas d’intérêt sur l’effet de levier et proposent des actifs (spécialement pour ce type de compte) halal ou licites sur le plan de la loi coranique.

Comment Faire du Trading Islam

  1. Sélectionner un courtier islam / halal (proposant un compte islamique 100 % halal)
  2. Ouvrir un compte islamique chez ce courtier halal (parfois, il faut ouvrir un compte simple, avant ensuite de contacter le service client pour demander à convertir son compte en compte islamique)
  3. Approvisionner son compte en fonds (le dépôt initial exigé pour un compte islamique est généralement d’au moins 500 € / $)
  4. Télécharger la plateforme de trading du broker ou simplement s’y rendre
  5. Sélectionner des actifs halal
  6. Ouvrir une position et la surveiller
  7. Clôturer la position lorsque les objectifs de gain du trader sont atteints ou pour limiter les pertes

Quels sont les Principes et Interdictions du Trading Islam ?

  • L’interdiction des taux d’intérêt / de la pratique de l’intérêt : En Islam, toute forme d’usure (riba) est perçue comme une exploitation de l’un par l’autre. Le trading islamique n’autorise ni le prélèvement d’intérêts par le broker ni le paiement par le broker. Il ne peut donc pas avoir de frais de swaps (liés à des intérêts) ni d’intérêt sur effet de levier.
  • La nécessité d’effectuer les transactions de « main à main » : le trader islamique devrait donc négocier directement avec l’autre trader qui effectue le trade inverse au sien, mais en trading islam, l’on admet que le broker est cet autre trader (puisqu’il est impossible d’accéder aux marchés financiers sans passer par un intermédiaire) et le trader islam peut donc négocier à travers le broker, qui se chargera d’exécuter l’ordre sur le marché.
  • L’interdiction de l’incertitude et de la spéculation : le trading islamique n’autorise pas la recherche du pur profit à tout prix, du moins en utilisant de la spéculation pure. Aussi, les trades sur des titres financiers très risqués et l’usage d’un effet de levier excessif ne sont pas permis. Les trades donc doivent être justifiés à partir d’une analyse et ne peuvent être hasardeux (le hasard relevant de l’incertitude / de la spéculation et étant interdit en islam).
  • Le partage des risques et rendements. En pratique, cela signifie qu’en trading islamique, aucune des deux parties concernées par une transaction ne doit connaître à l’avance l’évolution des cours.
  • Le caractère halal des instruments financiers négociés : ainsi, les actifs basés sur l’intérêt sont interdits (cas des obligations classiques), car l’intérêt est interdit en islam. Il en est de même pour les actifs spéculatifs et trop risqués.
  • L’interdiction du trading de titres d’entreprises évoluant dans des activités haram. Par exemple, les actions d’entreprises du domaine de la banque classique sont interdites à trader (car les banques classiques fonctionnent avec l’intérêt), de même que les actions des entreprises faisant dans le domaine porcin, des jeux de hasard, de la prostitution, etc. (toutes ces activités étant haram ou illicites en islam).
  • La possibilité de faire des dons : un compte islamique de trading doit idéalement offrir dans ses fonctionnalités la possibilité de faire des dons. Ces donations prélevées sur le compte de trading sont appelées hiba.

Comment Ouvrir un Compte Islamique pour Faire du Trading Islam ?

  • Choisir un courtier halal : vous devez trouver un courtier en ligne qui offre des comptes islamiques dans son offre. Il existe des certifications Halal qui peuvent être décernées à un broker. Mais il sera toujours nécessaire de se renseigner et d’étudier les offres, les conditions et les produits financiers offerts par le broker.
  • Ouvrir et valider / vérifier un compte de trading : renseignez vos informations via le formulaire d’inscription (en cliquant sur « s’inscrire » ou « inscription » depuis le site de trading). Au moment de sélectionner le type de compte, il faut donc sélectionner le compte islamique si ce choix est disponible. Sinon, et si vous savez que votre courtier permet véritablement d’ouvrir un compte islamique, mais que ce type de compte n’est pas visible dans la liste des types de comptes, sélectionnez simplement un compte standard.
  • Activer son compte avec un dépôt : une fois les formalités requises terminées, vous pourrez faire un dépôt dans votre compte pour l’activer. Chaque broker en ligne stipule un montant minimal pour le premier dépôt dans un compte, et précise même le montant minimum du dépôt initial pour les traders souhaitant ouvrir un compte islam.
  • Contacter le service client et demander la conversion de son compte en compte islamique si le compte ouvert n’est pas islamique :  certains courtiers offrent directement dans leur offre la possibilité de sélectionner un compte islamique. Mais il arrive que ce ne soit pas le cas, et que le trading islamique soit offert comme une personnalisation du compte. Vous devrez donc dans ce dernier cas contacter le service client pour signaler votre besoin de faire du trading selon les lois coraniques. Le broker configurera alors votre compte pour qu’il fonctionne en conformité avec l’islam (pas de swaps, pas d’intérêt sur effet de levier, etc.).

Trading Islam : Quels Actifs Financiers sont-ils Halal ?

  • Les actions : elles représentent en effet des valeurs réelles, donnant droit à des flux de valeur futurs créés par l’entreprise. Seulement, toutes les actions ne sont pas halal. Si l’entreprise qui émet les actions opère dans un secteur d’activité qui est haram (alcool, jeux de hasard, prostitution, porc, intérêt, etc.), alors les actions qu’elle va proposer aux traders sont aussi haram. Pour aider les traders musulmans, il existe des applications qui présentent un catalogue d’actions halal.
  • Les matières premières : ce sont des valeurs réelles qui sont toutes halal : les produits agricoles (blé, cacao, coton…), les métaux précieux (or, argent ou platine) ou le pétrole. Le négoce de ces produits est autorisé par les principes de l’islam. Seulement, il faut que le principe de vente « de main à la main » soit respecté, avec dénouement immédiat de la transaction.
  • Le Forex : les devises de chaque pays sont des biens échangeables avec une vraie valeur. Pour les traders qui font du trading islamique, seul le segment au comptant du Forex est permis. En effet, les devises y sont négociées directement au taux de change, avec un dénouement qui suit directement.
  • Les indices : ce sont des titres synthétiques qui compilent les performances de produits financiers sous-jacents. Ils ne sont halal que si tous les actifs sous-jacents sont eux-mêmes halal. Il existe même des indices islamiques qui agrègent uniquement des instruments financiers halal.
  • Les ETF : les fonds négociés en bourse sont halal, s’ils respectent les mêmes conditions que les actions et les indices : ils ne doivent être constitués que d’actifs / investissements halal.
  • Les crypto-monnaies : elles sont en réalité dans une zone grise. Pour que le trading d’une crypto-monnaies soit halal, il faut que la crypto ne soit pas liée à des activités haram et que le trader islam la trade de façon halal (sans prise excessive de risque, sans spéculation).
  • Les sukuk : certains les qualifient d’obligations islamiques puisqu’ils fonctionnent comme des obligations classiques n’intégrant pas d’intérêt, même s’il s’agit en quelque sorte de certificats d’investissement islamiques. Ils sont halal et très populaires sur les marchés financiers.

Trading Islam : Quels Actifs Financiers sont-ils Haram ?

  • Les obligations classiques : les obligations classiques sont des titres de dette dont la rémunération est définie à partir d’un taux d’intérêt, ce dernier étant haram. Les sukuk par contre sont halal.
  • Les futures : ils impliquent un différé dans les obligations des parties au contrat, pourtant les différés sont haram.
  • Les CFD spéculatifs et les contrats à terme sur matières premières : bien que les matières premières soient considérées comme licites pour le trading islamique, les CFD spéculatifs (ou utilisant un levier excessif) et les contrats à terme ou futures sur n’importe quelle matière première sont haram. Les futures particulièrement impliquent des différés (le différé dans les transactions est haram) dans les transactions, et leur trading porte en réalité sur des sous-jacents que les parties ne possèdent pas et d’une façon non halal.
  • Les options (peuvent être halal, sous conditions) : leur trading est considéré comme purement spéculatif. Certains érudits islamiques admettent toutefois le trading d’options, si l’actif concerné est halal et si le trader islam négocie en connaissance des risques et de façon halal.
  • Les optons binaires (peuvent être halal, sous conditions) : ils sont considérés comme des actifs, de spéculation, de pari ou de jeu de hasard. Comme pour les options, leur trading peut être halal si l’actif sous-jacent est halal et si le trader islam n’a pas pour intention de parier ou de compter sur la chance / le hasard en tradant ces options binaires. Il doit donc faire de réelles et sérieuses analyses avant de trader.
  • Les autres actifs halal, mais qui présentent des éléments haram : les crypto-monnaies liées à des activités haram, les actions d’entreprises évoluant dans des secteurs d’activité haram (alcool, jeux de hasard, banque classique, prostitution, domaine porcin, etc.), les actions d’entreprises trop endettées, les indices constitués d’actions d’entreprises faisant dans des activités haram, les ETF intégrant des placements haram, etc.

Quels sont les Styles de Trading Islam ?

  • Le day trading islam. Le day trading est un style de trading qui est basé sur la gestion de positions à l’intérieur d’une seule séance boursière ou d’une journée. Il est propice pour les titres ayant des cours assez fluctuants pour faire des plus-values rapides. Ce style de trading peut être utilisé sur un compte islamique. Il permet de respecter les principes coraniques sur la finance, car les positions intraday ne subissent pas d’intérêt ou de frais swaps.
  • Le scalping trading halal. Utiliser le scalping comme style de trading consiste à effectuer un nombre important de trades sur une courte durée. Chaque trade ayant une durée très courte (en secondes) et permettant d’encaisser des marges minimes, un grand nombre fois. Le scalping est un style de trading halal lorsqu’on l’utilise en respectant l’essentiel des principes du trading islamique (pas de swaps par exemple).
  • Le swing trading halal. Le swing trading se pratique avec des positions plus longues, ouvertes sur plusieurs jours parfois plusieurs semaines. Ce style de trading est compatible avec le trading islamique. Les trades en swing trading pourront se baser sur de l’analyse fondamentale, en anticipant par exemple l’impact d’une mesure ou annonce à venir dans le calendrier économique.

Quels Frais de Courtage sont-ils Prélevés en Trading Islam ?

  • Les spreads : ce sont les écarts entre les prix bid et les prix ask d’un titre financier. Il permet au broker de se rémunérer en ayant une marge sur l’exécution d’un ordre. Les spreads sont relativement plus élevés en trading islamique. En effet, les brokers doivent eux-mêmes assurer la contrepartie sur les ordres passés, afin de respecter le principe de transaction islamique « de main à main » : échange direct de l’objet de la transaction.
  • Les frais administratifs : les principes coraniques autorisent les brokers à prélever des frais administratifs au titre du service permanent de brokerage rendu. Ils sont assimilables aux frais bancaires de tenue de compte et sont halal, puisqu’il faut rémunérer le service du courtier. Ils doivent toutefois être justes.

Avantages du Trading Islam

  • Trading dans le respect des convictions religieuses pour les musulmans
  • Possibilité de conserver des positions ouvertes sur les marchés financiers pendant plus d’une séance sans avoir à subir des frais overnight ou frais de swaps.
  • Pas de commissions ou intérêts sur effet de levier
  • Transparence dans la structure de frais supportés par le trader sur son compte islamique.
  • Engagement moral par le financement d’activités ayant un impact social positif
  • Limitation de la spéculation.

Inconvénients du Trading Islam

  • Montant minimal du dépôt initial parfois élevé comparativement au montant minimum du dépôt initial d’un compte standard
  • Pas de swaps ou d’intérêts créditeurs à recevoir (mais cela a aussi l’avantage de permettre au trader musulman de trader comme le recommande sa religion)
  • Accès à un nombre réduit de produits financiers (le musulman ne doit pas considérer cela comme un inconvénient, puisque les produits éliminés sont des produits haram)

Comment Débuter avec le Trading Islam et Trader Halal à 100 % ? Conseils

  • Tradez toujours avec un courtier halal et régulé
  • Rassurez-vous que vous utilisez bien un compte islamique
  • Abstenez-vous de faire de la spéculation ou de considérer vos positions comme des paris
  • Vérifiez vous-même le caractère halal d’un actif avant de le trader (certaines applications dédiées peuvent vous aider)
  • Utiliser un effet de levier dont vous pouvez supporter psychologiquement le risque qu’il implique
  • Effectuez toujours des analyses avant de prendre une décision / position de trading, sinon votre acte sera qualifié de hasardeux et donc de haram
  • Adoptez les bonnes pratiques d’un bon trader, notamment en ce qui concerne le money management

FAQ

Les Frais de Swap sont-ils Prélevés en Trading Islam ?
Non, le trading islamique n’autorise pas le prélèvement de frais swap sur les positions Forex ouvertes sur plus d’une séance. Les frais de swaps sont comme des intérêts et se calculent même avec un taux d’intérêt pour les instruments comme le Forex, or, l’intérêt est haram / illicite en islam.
Peut-on Faire de la Spéculation en Trading Islam ?
Non, la spéculation est contraire aux principes coraniques qui prônent la bonne moralité dans les affaires, l’adossement des transactions à actifs réels, etc.
Peut-on Trader des Crypto-Monnaies en Trading Islam ?
Oui, mais les crypto monnaies sont en réalité dans une zone grise. Pour que le trading d’une crypto-monnaies soit halal, il faut que la crypto ne soit pas liées à des activités haram et que le trader islam la trade de façon halal (sans prise excessive de risque, sans spéculation). Ainsi, une crypto-monnaies comme Yearn.finance (YFI) est haram, puisqu’elle est basée sur le financement classique avec intérêt, ce dernier étant illicite du point de vue de l’islam.
Peut-on Trader les Devises (le Forex) en Trading Islam ?
Oui, les devises sont des instruments financiers compatibles avec le trading islam. Elles doivent être échangées au comptant et tradées sans visée spéculative.
Combien Investir dans le Trading Islam ?
Au moins 500 € / $, car c’est le montant minimum de dépôt initial souvent exigé par les brokers sur leurs comptes islamiques (d’autres courtiers exigent 1 000 € / $ au moins comme premier dépôt, voire plus). Ainsi, il n’existe pas de somme fixe pour se lancer dans le trading Islam. A partir du moment où vous avez un montant supérieur au dépôt minimum requis par le broker, vous pouvez faire du trading islam.
Sur quel Principe Repose le Trading Islam ?
Le trading islamique est encadré de façon générale par un principe de moralité religieuse, qui crée des modifications et des interdictions dans la pratique du trading par un musulman. Le respect de ce principe permet que le trading soit halal. De façon pratique, le trading islam doit respecter les règles du commerce en islam et les principes de la finance islamique en particulier :
Avec Quel Type de Compte Faire du Trading Islam ?
Pour faire du trading Islam, il faut négocier à partir d’un compte islamique. Plusieurs courtiers en ligne offrent ce type de compte spécifique. Sur un compte islamique donc, il n’y a pas de swap, pas d’intérêt sur l’effet de levier, pas d’actifs haram, etc.
Un Trader Non-Musulman peut-il Faire du Trading Islam ?
Oui, mais cela dépend des brokers. Certains courtiers exigent que le trader qui souhaite ouvrir un compte islamique soit véritablement de confession musulmane, alors que d’autres permettent à tout le monde d’ouvrir et d’utiliser ce type de compte, à condition de connaître et respecter les conditions de fonctionnement de ce type de compte. Certains traders non-musulmans intéressés par le fait de trader sans se faire facturer des frais de swaps se tournent souvent vers des comptes islamiques.
Les Brokers Halal en Trading Islam Proposent-ils Uniquement des Actifs Halal ?
Non. En général, un broker halal est d’abord un broker classique et offre donc tous les types d’actifs à trader, même dans un compte islamique. Il revient donc généralement au trader islam de sélectionner lui-même des actifs halal au moment de trader, même si certains brokers peuvent donner des recommandations sur le caractère halal d’un actif, ou, dans des cas très rares, rendre invisibles les actifs non halal lorsque le trader utilise un compte islamique.

Rédigé par BourseTrading le 11/07/2022 modifié le 11/07/2022 - 06:58


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



par Bertrand Richard le 30/11/2021

Tendance et Future CAC 40: Finalement, dangereux ?









glossaire bourse











Mentions légales