Bourse


Si vous ne voyez pas la crise, vous la verrez quand il sera trop tard !

Paul Dontigny, toujours aussi baissier, n'en démord pas. Si vous avez tendance à croire aux illusions positives, dit-il, c'est qu'on vous a conditionné à la faire.




Rédigé par BourseTrading.info / Les Affaires, le 28/04/2010 | Lu 1518 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2011 - 18:11 Le S&P 500 est nettement sous-évalué





Mentions légales