Trading


S'adapter au marché est l'une des clefs du succès


David Vomund, Président de Vomund Investment Management
David Vomund, Président de Vomund Investment Management
La première étape pour améliorer vos performances en trading c’est de bien réaliser que le marché a trois grand modes de fonctionnement, et que vous devez adapter votre style de trading à chacun de ces modes. Le marché peut se trouver sur une tendance haussière, définie par une série de plus hauts et de plus bas en hausse. Il peut se trouver sur une tendance baissière, caractérisée par une série de plus hauts et de plus bas en baisse. Ou il peut se trouver dans un trading range (i.e., zone de consolidation latérale), où les prix oscillent entre des zones de support et de résistance. Les marchés de trading range ne durent pas éternellement. Un jour ou l’autre, on verra ce genre de marchés casser au-dessus d’une résistance ou au-dessous d’un support. Quand cela arrive, je commence à rechercher les signes indiquant que le marché est entrain d’établir une tendance, définissable par une série de hauts et de bas ascendants (tendance ascendante) ou une série de bas et de hauts descendants (tendance descendante). Les marchés de tendance, ou marchés directionnels, peuvent être assez profitables pour les traders car ils représentent moins de risques que les marchés de trading range et que les positions sur ceux-ci peuvent être tenues plus longtemps.

L’une des clés du trading c’est d’ajuster les tailles de position et les durées de détention des trades que nous engageons aux conditions de marché rencontrées. Dans le cadre de marchés de trading range, j’utilise souvent des demi positions et les durées de détention pouvant être mesurées en jours. Dans le cadre de marchés directionnels, j’utilise des positions complètes et ici les durées de détentions sont plutôt mesurées en semaines. Cela fait partie du processus d’adaptation au marché.
Le fait de trader exactement de la même façon quelles que soient les conditions de marché fait courir le risque d’une suractivité contre productive.

Je suis toujours surpris du nombre de gens qui me disent de façon péremptoire se considérer être des traders à court terme, ou des swing traders, ou des traders à long terme. Ce n’est pas à vous de décider. Il faut que vous regardiez ce que fait le marché, et ensuite que vous choisissiez un style de trading qui soit en adéquation avec les conditions de marchés. Si le marché est coincé dans un range, j’opterais pour être un trader à court terme ou swing trader. Si le marché est fortement directionnel, j’étendrai alors ma période de détention et assumerait de plus larges positions. Mon style de trading est déterminé par le marché. Si vous utilisez le même style tout le temps, il y a de grandes chances pour que vous vous preniez un coup sur la figure. Adaptez-vous au marché car ce n’est pas lui qui s’adaptera à vous !

Rédigé par David Vomund, Président de Vomund Investment Management, le 28/12/2018 | Lu 534 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Future CAC 40 : Drone inattendu

La résistance des 5660 points nous semblait bien prégnante et justifiait l’acquisition d’un turbo put CAC 40 même si la psychologie...











glossaire bourse





Mentions légales