Trading


Quel type de statut choisir pour démarrer une activité de trader en ligne indépendant ?

Le trading est un monde qui offre de nombreuses opportunités. Il est possible de travailler pour des fonds d’investissements, pour des cabinets de courtage, ou simplement à son compte, depuis chez soi, via un broker en ligne. Cependant, dans ce dernier cas, la question du statut précis pour lequel opter se pose.


Comment choisir un statut pour le trading en ligne ?

Avant même de parler des différents statuts, il faut se poser la question des éléments à prendre en compte pour le choisir. Le plus important reste l’imposition. Effectivement, en France, l’impôt sur les sociétés est moins bas que l’impôt sur les particuliers. Résultat, il faut toujours choisir son statut à travers le prisme de l’imposition en premier.
Le problème, c’est que la question de l’impôt varie beaucoup d’un type d’entreprise à l’autre et selon le statut marital et familial du créateur et du gérant de l’entreprise. Enfin, l’activité de l’entreprise peut aussi avoir des conséquences sur ces statuts et sur l’imposition. D’une manière générale, il est conseillé de faire appel à des professionnels de la question. Il est possible d’en contacter facilement sur Internet, notamment sur https://www.cabinet-d-expertcomptable.com/.

Les différents statuts possibles

Le premier statut et le plus simple à utiliser, c’est celui de la micro-entreprise. Effectivement, une structure de ce genre se crée en quelques minutes sur Internet et permet de ne payer de charges que sur les revenus réels de l’activité. Il suffit de déclarer les gains obtenus grâce au trading en bénéfices non commerciaux chaque mois ou chaque trimestre sur Internet et le tour est joué.
Néanmoins, le chiffre d’affaires de la micro-entreprise ne pourra pas dépasser 70 000 € bruts par an. De plus, tous les revenus seront imposés au même titre qu’un salaire et l’entreprise ne bénéficie d’aucun capital pour se développer. Voilà pourquoi un statut plus complexe, comme une EURL ou une SASU, peut être préférable.

Activité unique ou activité complémentaire ?

Pour finir, il y a une question qu’il faut absolument se poser pour choisir le statut de son activité de trading, c’est la place qu’elle occupera dans le revenu global. Effectivement, si l’activité de trading est une activité complémentaire qui s’ajoute à un salaire, alors il est préférable de se contenter d’une micro-entreprise.
En revanche, si vous avez pour objectif d’en faire votre activité unique, une entreprise est sans doute préférable. Néanmoins, comme cela coûte de l’argent même quand l’entreprise n’en rapporte pas, il est préférable de débuter avec une micro-entreprise, même si on décide d’en faire son activité unique et principale.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 09/07/2019 | Lu 576 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Future CAC 40 : Drone inattendu

La résistance des 5660 points nous semblait bien prégnante et justifiait l’acquisition d’un turbo put CAC 40 même si la psychologie...











glossaire bourse





Mentions légales