Trading



Quel capital pour débuter en trading ?


Le montant du capital nécessaire pour débuter sérieusement en trading est l'une des principales interrogations des personnes qui souhaitent débuter une activité de trader pour compte propre.


Nombreux sont ceux qui pensent que le trading est un moyen de dégager des profits aussi faramineux que rapides en démarrant avec un capital de départ limité, notamment en utilisant l'effet de levier. Cela peut être vrai à la condition d'accepter alors un risque très important... de ruine ! On est ici dans le domaine de la Bourse casino qui est plus proche de la distraction financière que d'une activité sérieuse envisagée pour du long terme. Paradoxalement, la performance en trading ne se mesure pas aux premiers résultats financiers obtenus sur une semaine, un mois ou même une année d'activité, pas forcément révélatrice, mais aux nombres d'années d'activité cumulées à générer des profits réguliers. Les traders pour compte propre qui sont toujours en fonction après plus de 10 ans de trading dégagent en moyenne des rentabilités annuelles comprises entre 10% et 30%, quelle que soit la tendance générale des marchés.

Prévoyez un capital conséquent dès le départ

Le montant que l'on peut allouer à son trading dépend en premier lieu des moyens financiers de chacun. Pour les débutants, il est conseillé de se lancer avec un minimum de 10.000 euros, même si l'on peut en théorie commencer avec beaucoup moins, ce qui peut avoir un sens si l'on veut faire ses premières armes et se confronter à la réalité des marchés. Une des règles d'or est d'allouer à votre activité de trading une somme d'argent que vous pouvez vous permettre de perdre. (cf. l'article sur les deux règles à prendre en compte quand on débute en trading).
Le dilemme en trading est que plus votre capital de départ sera limité plus vous aurez tendance à prendre des risques pour le faire augmenter rapidement.
À l'inverse, un trader à plein temps doté d'un capital bien plus conséquent, de 100.000 euros par exemple, pourra s'accommoder d'une performance de 20% par an. Il aura eu la satisfaction personnelle, intellectuelle et financière d'avoir utilement employé le temps passé à son activité trading. Avec un capital de 10.000 euros et néanmoins la même performance pour le même temps passé, le gain final paraîtra bien maigre et pour une activité de trading qui semblera finalement peu rentable au regard du temps et des efforts consacrés. 

Tous les vétérans en trading vous le confirmerons, la sous-capitalisation est un handicap majeur pour démarrer en trading. Comme le précise Marcel Link dans son article «  Petit compte, risque élevé », il est recommandé de ne commencer une activité de trading pour compte propre à plein temps que si l’on dispose d'un capital d’au moins 100.000 euros. En deçà, restreignez le trading à une activité annexe que vous exercerez sérieusement quelques heures par semaines. Elle vous offrira l'opportunité d'améliorer la performance globale de votre portefeuille boursier, si vous en détenez un par ailleurs, ou tout simplement d'envisager son exercice pour dégager un complément de revenu.

Objectif premier : préserver son capital

L'approche psychologique du trader doit être orientée en tout premier lieu sur la préservation de son capital, comme le développe notre article sur les règles de gestion de son capital. Cette approche que l'on pourrait qualifier de « défensive » est la plus appropriée pour que votre activité de trading s'inscrive sur la durée. Cela suppose que vous mettiez en place un plan de trading éprouvé avec des règles clairement définies et une application stricte de celles-ci, en incluant une gestion rigoureuse de ses pertes. Avec un degré de confiance suffisant, vous saurez faire fructifier votre capital de départ et faire face, sans stress excessif, aux aléas de marché qui ne manqueront pas d'éprouver votre méthodologie.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 22/04/2020 | Lu 2090 fois modifié le 22/04/2020 - 12:06

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

FUTURE CAC 40 : Bien rapide !

Le Future CAC 40 a débuté la séance aux mains de vendeurs très agressifs qui ont bien failli l’emmener loin en deçà des 4800 points. Les...

Réaction

Le CAC 40 a pris l’habitude d’une assez forte volatilité, les opérateurs se focalisant sur l’annonce ou non d’un plan de relance américain....





glossaire bourse












Mentions légales