Forex/Cryptos

Quand les sociétés interviennent sur le Forex




Raghee Horner, trader américaine, auteur du livre  « Trading sur le Forex pour des gains maximums ».
Raghee Horner, trader américaine, auteur du livre « Trading sur le Forex pour des gains maximums ».
La principale raison qui explique la très forte liquidité du marché des changes c’est que les plus grosses banques et sociétés sont des participants actifs sur ce marché. Songez qu’à peine 5 % de l’activité totale de ce marché représente des échanges justifiés par des entreprises ou des États ayant une activité réelle à l’étranger, justifiant de leur part de convertir une devise en une autre afin d’acheter et de vendre des biens et des services à l’étranger.
Alors que représentent les 95 % restants ? De la spéculation pure et simple !
Vu ce que cela représente, il est peu probable d’assister à des manipulations de marché ou de voir une simple institution dominer ce marché. C’est précisément pour cette raison que les marchés du Forex se prêtent si bien au charting et à l’analyse technique !
Bien qu’il n’existe pas une seule entité dominante sur le Forex, cela n’empêche qu’il y ait quelques acteurs majeurs sur ce marché comme les principales banques centrales qui sont chargées de définir et d’appliquer les politiques monétaires des États. Mais il y a surtout les entreprises, qui s’intéressent de plus en plus aux marchés des changes. La raison essentielle tient à la globalisation des économies. Une multinationale doit toujours organiser des transferts de fonds d’un pays à un autre, ce qui veut dire que ces entreprises doivent tout le temps échanger leurs devises nationales contre des devises étrangères. Ce faisant, elles s’exposent à la dépréciation de leurs propres devises. C’est pourquoi ces multinationales sont devenues des acteurs très actifs sur le Forex, cherchant à couvrir leurs risques de change. Elles doivent se couvrir contre une dépréciation des devises sur lesquelles elles sont actives. Mais les multinationales font bien plus que de la couverture sur les marchés des changes et certaines peuvent retirer de gros profits de leurs activités de spéculation sur le Forex !

Rédigé par Marc Leemson / BourseTrading.info, le 28/12/2020 modifié le 28/12/2020 - 21:24


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Mars 2021 - 20:42 Un autre coup de pouce pour le dollar



Mentions légales