Produits dérivés



Nouveaux trackers (ETFs) sur l'Australie et le Canada


Lyxor lance ses premiers trackers (encore appelés ETFs) sur l’Australie et le Canada. Cotés sur Euronext Paris ils permettent aux investisseurs de s'exposer facilement aux marchés actions australien et canadien.


Lyxor ETF Australien

Nouveaux trackers (ETFs) sur l'Australie et le Canada
Ce tracker offre la possibilité d'investir sur l'indice S&P ASX 200. Il réplique à la hausse comme à la baisse l'indice S&P ASX 200, un indice qui couvre près de 80% de la capitalisation boursière australienne. A noter que ce produit n'est pas couvert du risque de change. La performance du produit sera donc impactée, favorablement ou défavorables, par l'évolution de la parité du Dollar Australien contre l'Euro. Les dividendes sont versés tous les ans. 

Les caractéristiques de ce produit :
Indice sous-jacent : S&P ASX 200
Frais de gestion annuel : 0,45%
Dividendes : versés annuellement
PEA : NON
SRD : OUI
ISIN : LU0496786905
Mnemo : AU2

Lyxor ETF Canada

Cet autre tracker (TSX – LU0496786731) réplique la performance à la hausse comme à la baisse de l’indice S&P TSX 60 qui couvre 73% de la capitalisation boursière totale du Canada. Tout comme le tracker ETF Australien, le Lyxor ETF Canada n'est pas couvert du risque de change. La performance de ce produit tiendra donc compte de l'évolution de Dollar canadien contre l'Euro. Là encore les dividendes sont versés annuellement.

Les caractéristiques de ce produit :
Indice sous-jacent : S&P TSX 60
Frais de gestion annuel : 0,45%
Dividendes : versés annuellement
PEA : NON
SRD : OUI
ISIN : LU0496786731
Mnemo : TSX


Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 08/09/2010 | Lu 2711 fois modifié le 08/09/2010 - 14:23

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Janvier 2020 - 12:45 L'essentiel pour comprendre les options

Dimanche 29 Décembre 2019 - 11:45 Warrant, Turbo, CFD : lequel choisir ?

Future CAC 40 : Nouveau seuil

Vendredi, nous indiquions qu’un turbo call CAC 40 ne se concevait qu’au-dessus du seuil des 4200 points. Ce scénario n’a même pas connu une...


glossaire bourse












Mentions légales