Bourse

Marchés en hausse, malgré les chiffres décevants de l’emploi




À l’exception du NASDAQ, les principaux indices boursiers ont repris du mieux après deux semaines plus difficiles. Les nouvelles économiques n’étaient pourtant pas très encourageantes, avec les indices ISM manufacturiers et ISM services en recul pour le mois d’avril aux États-Unis. La grande déception est cependant venue des chiffres de l’emploi du mois d’avril, publiés ce vendredi.
Cette mauvaise nouvelle a pourtant été favorable aux marchés, car elle signale aux investisseurs que la Réserve fédérale (Fed) devrait maintenir sa politique monétaire très expansionniste en place plus longtemps, ce qui favorise les actifs risqués.
Les principaux indices boursiers étaient donc en hausse vendredi, consolidant les gains de la semaine. Le S&P 500 gagne ainsi sur la semaine 1,23 % et le CAC 40 s'adjuge une hausse hebdomadaire de 2,14 %. Seul le NASDAQ affichait une performance négative de -1,51 % alors que le mouvement de rebalancement vers les titres moins valorisés se poursuit. Le prix du baril de pétrole WTI (West Texas Intermediate) restait plutôt stable sur la semaine, à environ 65 $.


Sans surprise, les taux obligataires ont chuté vendredi matin à la suite de la publication des chiffres de l’emploi aux États-Unis, ces mauvaises nouvelles augurant bien pour les marchés obligataires. Les taux de 5 ans et de 10 ans aux États-Unis perdaient presque 10 points de base sur la semaine.

Le dollar a accumulé quelques gains contre plusieurs devises pendant une partie de la semaine. Cependant, la tendance s’est renversée jeudi. La Banque d’Angleterre a rejoint le club des banques centrales qui ont révisé à la hausse leurs prévisions de croissance. Elle a aussi annoncé une réduction du rythme de ses achats. Cela isole un peu plus la Fed dans sa stratégie de demeurer très prudente, avec pour effet d’affaiblir le billet vert. La déception des chiffres sur l’emploi aux États-Unis a permis à plusieurs devises de consolider leur rebond vendredi. L’euro s’échangeait à plus de 1,2160 $ vendredi soir.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 07/05/2021 modifié le 07/05/2021 - 22:36


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Septembre 2021 - 08:00 Les investisseurs demeurent craintifs





par Bertrand Richard le 16/09/2021

FUTURE CAC 40 : Beau rétablissement

par Bertrand Richard le 16/09/2021

Le luxe devenu un luxe






glossaire bourse














Mentions légales