Bourse


Les marchés n’apprécient pas la hausse des taux directeurs aux États-Unis


S&P 500 en bougies horaires (cliquez pour agrandir)
S&P 500 en bougies horaires (cliquez pour agrandir)
L’aversion pour le risque est au rendez-vous cette semaine. La montée des taux directeurs de la Réserve fédérale (Fed), les disputes entre la Chine et les États‑Unis ainsi que les tensions géopolitiques ont inquiété les investisseurs. La Bourse américaine a connu trois importantes baisses, lundi, mercredi et jeudi après la décision de la Fed hier d'augmenter le taux d’intérêt cible des fonds fédéraux de 25 points de base. Il se situe maintenant dans une fourchette de 2,25 % à 2,50 %. La Fed semble décidée à ralentir le rythme des hausses de taux directeurs tout en s’assurant de rejoindre une politique monétaire neutre. Elle voudra bien jauger les indicateurs économiques. Ce sont ceux-ci, plus que les pressions des marchés ou du président Donald Trump, qui aideront Jerome Powell et ses collègues à décider des prochaines pauses trimestrielles dans le cycle de hausses de taux. Une de ces pauses pourrait survenir dès le mois de mars.. Les dirigeants de la Fed signalent deux hausses de taux en 2019, contrairement à trois précédemment, ce qui souligne des anticipations d’une plus faible activité économique.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 20/12/2018 | Lu 286 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Future CAC 40 : Support abandonné

Hier, nous indiquions que la tendance serait dictée par l’adoption ou non d’un accord sur le brexit. Compte tenu de l’attitude des...











glossaire bourse





Mentions légales