Bourse

Les investisseurs demeurent craintifs




Les investisseurs sur les marchés boursiers ont peiné à se débarrasser de leurs craintes et la volatilité est restée élevée cette semaine. Les indices américains ont plongé lundi et mardi, pour ensuite rebondir fortement mercredi.
Le répit a cependant été de courte durée, les bourses étaient de nouveau en baisse jeudi et vendredi, malgré la surprise positive des ventes au détail américaines.
Les craintes ne semblent pas émaner des perspectives sur la croissance économique ou sur une résurgence de la COVID-19. Les taux obligataires et le prix du pétrole étaient en fait en hausse cette semaine, signalant que les investisseurs continuent de croire en la reprise et en d’éventuelles hausses des taux directeurs. Malgré la publication d’un taux d’inflation moins fort que prévu aux États-Unis, les investisseurs continuent de percevoir le risque que celle-ci se montre persistante et force les banques centrales à prendre des mesures rapides. Au terme de cette semaine, les principaux indices étaient en baisse. Le S&P  500, et le NASDAQ affichaient des reculs de 0,57  % et 0,47 % sur la semaine, alors que le Dow  Jones était stable par rapport à vendredi dernier. Le CAC 40 quant à lui termine la semaine sur une baisse marquée de 1,40 %.


Les taux sur les obligations gouvernementales de long terme ont affiché des hausses cette semaine, en particulier vendredi matin. Les hausses des taux de 5  ans et de 10  ans avoisinaient respectivement 7  points de base et 4  points de base aux États-Unis. Les taux de 5  ans et de 10  ans gagnaient respectivement plus de 8  points de base et 6  points de base.

Le dollar américain a bénéficié des bonnes données économiques aux États-Unis et du fait que les anticipations de resserrement monétaire se renforcent. L’appréciation du dollar américain a été plus visible par rapport aux devises européennes comme l’euro et la livre. Vendredi soir, ces deux devises étaient à leur plus bas depuis la fin août, à près de 1,1730  $  pour l’euro et 1,3737  $ pour la livre. Le pétrole poursuit sa hausse et termine vendredi soir à près de 72  $ pour le baril de référence WTI (West  Texas  Intermediate).

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 18/09/2021 modifié le 17/09/2021 - 23:18


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager





par Bertrand Richard le 15/10/2021

FUTURE CAC 40 : Souffle acheteur

par Bertrand Richard le 15/10/2021

Fièvre acheteuse










glossaire bourse














Mentions légales