Conjoncture



Les indices PMI se rapprochent de la barre de 50... et certains comme la France la franchissent !


La version préliminaire de juin de l’indice PMI composite de la zone euro affiche une nouvelle hausse. Il est passé d’un creux de 13,6 en avril à 31,9 en mai, puis à 47,5 en juin. Le gain provient davantage du secteur des services (de 30,5 à 47,3) que de la fabrication (de 39,4 à 46,9).


Les indices PMI s’améliorent
Les indices PMI s’améliorent
Les chutes des indices PMI en mars et surtout en avril ont été parmi les premiers indicateurs à montrer l’ampleur de la crise économique liée à la pandémie de COVID-19. Depuis mai, ces indices nous montrent maintenant que la situation se redresse peu à peu. Toutefois, les résultats au-dessus de la barre de 50, qui théoriquement font la différence entre une décroissance et une croissance de l’activité, demeurent rares.
C’est étonnamment la France, pays où les mesures de confinement ont été parmi les plus sévères et les plus longues, qui se redresse le mieux.
Du côté de l’Allemagne, son secteur manufacturier, bien qu’en amélioration lui aussi (le PMI est de 36,6 en mai à 44,6 en juin), traîne de la patte. La faiblesse de l’économie et du commerce mondial reste un poids pour l’industrie germanique qui est particulièrement dépendante des marchés internationaux.

L’amélioration des indices PMI indique que l’économie mondiale est sur le point de recommencer à croître. La plupart des économies connaîtront quand même de lourdes baisses de leur PIB réel au deuxième trimestre, mais une hausse de l’activité devrait se faire remarquer dès le troisième trimestre, avec une vigueur variable selon les pays.

Rédigé par Francis Généreux, économiste principal chez Desjardins, le 23/06/2020 | Lu 349 fois modifié le 23/06/2020 - 17:12

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Septembre 2020 - 21:50 La Fed prête à accepter une inflation plus haute

FUTURE CAC 40 : Séance dangereuse

Le Future CAC 40 (nouveau contrat échéance octobre) a débuté par un test dangereux des 5010 points avant de se reprendre pour d’une part...

Asphyxie

Hier, grosse déconvenue après la réunion de la FED. Les opérateurs cherchaient l’éperon et ils n’ont reçu qu’une petite caresse amicale....




glossaire bourse













Mentions légales