Analyse graphique



Les graphiques en ancres


Baptisés ainsi parce qu’ils ressemblent à des ancres, ces graphiques boursiers seraient apparus à l’origine à l’ère Kyoho (à partir de 1716) parce que les lieux de rencontre des traders sur le riz étaient des cités portuaires.


Graphique en ancres de l'indice CAC 40
Graphique en ancres de l'indice CAC 40

Les graphiques en ancres ont marqué une évolution importante dans l’histoire de l’analyse graphique. Avec ce type de graphique apparaissait enfin le prix d’ouverture, et le graphique était tracé en fonction de l’ouverture, du plus haut, du plus bas et de la clôture. Tout aussi important, et un fait unique dans les graphiques japonais, la relation entre ouverture et clôture était ici affichée à l’aide d’images. Le sommet et le bas de la figure verticale de l’ancre sont le plus haut et le plus bas de la session. La ligne horizontale de la ligne de l’ancre représente l’ouverture. La flèche de la ligne de l’ancre marque la clôture. Si la clôture est supérieure à l’ouverture, la flèche pointe vers le haut, et si elle est plus basse, la flèche pointe vers le bas.


Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 26/01/2011 | Lu 975 fois modifié le 26/01/2011 - 20:39

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Août 2012 - 23:55 Les graphiques en Kagi

Les 5000 points en vedette

Le CAC 40 est brusquement sorti de sa léthargie à la faveur des spectaculaires créations d’emploi aux Etats-Unis. Si le coronavirus...

Bons chiffres ?

Le CAC 40 se situe dans un immobilisme remarquable au sens où il est difficile de ne pas constater que le CAC 40 ne bouge plus ou presque...



glossaire bourse














Mentions légales