Analyse graphique

Les graphiques en Kagi




Les graphiques en Kagi dateraient de l’époque où sont apparues les premières Bourses japonaises, autour des années 1870.  Les graphiques en Kagi affichent une série de lignes verticales reliées entre elles dont l’épaisseur et la direction est liée à l’action des prix. Si le cours de clôture va dans la même direction de la ligne verticale Kagi précédente, cette ligne est étendue. Cependant, si le cours de clôture se renverse d’un montant de renversement (ou reversal) prédéterminé (en pourcentage ou en points), une nouvelle ligne Kagi sera tracée sur la colonne suivante et dans la direction opposée. Un aspect intéressant des  graphiques en Kagi est que lorsque le cours de clôture pénètre le plus haut ou le plus bas de la colonne précédente, l’épaisseur de la ligne Kagi changera.
Graphique du CAC 40 en Kagi avec un renversement à 5% - Source : Metastock
Graphique du CAC 40 en Kagi avec un renversement à 5% - Source : Metastock

Interprétation

Les graphiques en Kagi sont un excellent moyen pour visionner les forces sous-jacentes de l’offre et de la demande sur une valeur. Une série de lignes épaisses montre que la demande dépasse l’offre (hausse) ; une série de lignes étroites montre que l’offre dépasse la demande (déclin) ; et une série de lignes alternées, épaisses et fines, montre que le marché se trouverait dans un état d’équilibre relatif. La technique de trading la plus basique sur un graphique en Kagi, est d’acheter quand la ligne Kagi passe de fine à épaisse et de vendre quand la ligne Kagi passe d’épaisse à fine.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 14/08/2012 modifié le 15/08/2012 - 00:34


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


FUTURE CAC 40 : Esprits calmés

Hier, nous estimions qu’un turbo call CAC 40 se justifiait au-dessus des 5660 points. Ceci s’est avéré exact car le future CAC 40 a rejoint...

Plaque de verglas

Le CAC 40 légèrement en baisse tout au long de la séance a très brutalement chuté en toute fin d’après-midi. Ce mouvement mal expliqué a...








glossaire bourse












Mentions légales