Analyse graphique


Les doubles creux

Les doubles creux sur les marchés boursiers sont faciles à repérer. Il existe cependant plusieurs configurations de double creux selon la forme des creux respectifs (voir illustration). On distingue ainsi les creux en Adam, qui sont étroits (creux en V) des creux en Ève, d’une forme plus large (creux en U).


Les doubles creux
Les configurations en double creux doivent être recherchées à la suite d’une tendance baissière, souvent de plusieurs mois. Une configuration en double creux doit répondre à plusieurs critères pour être validée. Les point bas correspondant aux deux creux doivent être situés à un niveau très proche, moins de 5% d’écart. Ensuite, le deuxième creux doit intervenir ente 3 et 6 semaines après la formation du premier creux. Pour finir, le pic intermédiaire (noté P sur l’illustration) doit être situé à une distance si possible au moins égale à 10% du creux le plus bas. Sachez que les configurations de grande taille sont plus performantes que celles de petite taille.
De toutes les configurations en doubles creux, le double creux en Adam et Ève est celle qui offre les opportunités les plus grandes.
Cette configuration de double creux est caractérisée par un premier creux en V et un second creux en U. Comme pour tous les doubles creux, un signal d’achat est généré lorsque, après avoir formé le deuxième creux, les cours cassent à la hausse ce que l’on appelle « le prix de cassure » correspondant au niveau du pic intermédiaire. L’ordre doit s’accompagner d’un stop au niveau du creux de la configuration, ce qui confirmerait l'invalidation du scénario anticipé.

Rédigé par Elisabeth Iliesco / BourseTrading.info le 08/02/2018 | Lu 1796 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Août 2012 - 23:55 Les graphiques en Kagi



Mentions légales