Les données décevantes aux États-Unis font hésiter la Réserve fédérale



• Aux États‑Unis, la croissance du PIB réel du deuxième trimestre a de nouveau été révisée à la hausse pour atteindre 3,9 % (à rythme annualisé). La progression de la demande intérieure devrait être forte au troisième trimestre, surtout grâce à la consommation, mais les exportations nettes et la variation des stocks vont amené des ponctions importantes. Une hausse du PIB réel d’à peine plus de 2 % est prévue.

• Les signes de ralentissement des économies émergentes se multiplient. C’est surtout l’Amérique latine et l’Europe de l’Est qui éprouvent des difficultés alors que les récessions au Brésil et en Russie se confirment. Plusieurs indicateurs de confiance se sont améliorés plus que prévu en zone euro, mais la production industrielle y a été décevante en août. L’inflation est retombée sous zéro en zone euro et au Royaume‑Uni. La progression du PIB réel japonais devrait redevenir positive au troisième trimestre, mais le rebond devrait être plutôt modeste.

• Les données américaines décevantes publiées récemment laissent entrevoir que les taux directeurs américains demeureront inchangés jusqu’en mars 2016.


Notez

Réalisé par Pascal Delmas / BourseTrading.info et publié sur BourseTrading.info le Vendredi 16 Octobre 2015


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 6 Novembre 2021 - 14:09 INFO BOURSE

Jeudi 9 Février 2017 - 10:11 CAC 40 : De justesse !

Mardi 7 Février 2017 - 10:27 CAC 40 : Couloir



Mentions légales