Analyse technique

Les divergences techniques




Le RSI permet d'identifier les divergences (cliquez pour agrandir)
Le RSI permet d'identifier les divergences (cliquez pour agrandir)
Avant de définir ce qu'est une divergence, on rappelle qu'une tendance haussière se caractérise par une succession des pics et de creux successivement placés à un niveau plus élevé que les précédents (inversement pour une tendance baissière).

Une divergence baissière se constate sur un graphique quand les cours de bourse d'un actif financier sont orientés à la hausse (dernier pic supérieur au pic précédent) alors que dans le même temps l'indicateur technique, lui, entame une tendance baissière (dernier pic inférieur au pic précédent) à partir de sa zone de surachat (voir graphique). A l'inverse, une divergence haussière se caractérise par un cours de Bourse en baisse (dernier creux inférieur au creux précédent), tandis que sur l'indicateur, on remarque un début de tendance à la hausse avec un dernier creux supérieur au creux précédent situé en zone de survente. (voir graphique). 
Dans ces deux cas de figure, la divergence haussière et la divergence baissière sont des divergences dites « techniques » car elles se produisent entre les cours et un indicateur. Ce sont ces divergences techniques que l'on peut aisément constater lorsque l'on regarde un graphique et son indicateur technique (un RSI par exemple).

Mais les divergences ne se constatent pas uniquement entre l'évolution d'un cours de Bourse et son indicateur technique. Elles peuvent aussi se manifester entre deux séries chronologiques ayant un rapport direct. Cela peut être le cas entre un indice et une action appartenant à cet indice, un indice global et un secteur, ou bien encore un secteur et une action de ce secteur. Certains analystes, dont l'un des plus prestigieux, Charles Dow , à la fin du XIXe siècle, mentionnait ainsi l'importance des divergences entre l'indice Dow Jones des valeurs industrielles et l'indice Dow Jones des transports. Pour autant ce type de divergence est intéressant à constater, mais peu exploitable dans la pratique, sauf dans le cas très spécifique de stratégies d'arbitrage.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 13/09/2010 modifié le 13/09/2010 - 21:05


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Octobre 2019 - 18:03 Les cônes de probabilité

Vendredi 7 Juillet 2017 - 17:05 Les bandes de projection (Projection Bands)


FUTURE CAC 40 : Passage contrarié

Hier, nous aurions plutôt été enclins à croire à des transactions limitées au sein d’un petit couloir de transaction 5540-5560 points....

Pas de retracement

Le CAC 40 ne se décide pas à reculer même si pour autant il vient à manquer de carburant. Les annonces de vaccins qui plus est très bientôt...








glossaire bourse












Mentions légales