Bourse


Les Bourses affichent des gains hebdomadaires, malgré la baisse de vendredi


La Bourse américaine a progressé cette semaine, surtout à l’ouverture de la séance de mercredi. Les résultats des élections de mi-mandat ont rassuré les investisseurs alors qu’une majorité démocrate à la chambre des représentants diminue la probabilité d’avoir des changements brusques de politiques pouvant affecter les entreprises. La Bourse s’affaiblissait légèrement jeudi et affichait des pertes plus importantes vendredi. Ce mouvement baissier a été alimenté par le signal envoyé par la Réserve fédérale quant à la poursuite de son resserrement monétaire ainsi que par la baisse des prix du pétrole, qui totalise plus de 20 % depuis le début d’octobre. L’indice S&P 500 conservait toutefois des gains importants, affichant une hausse hebdomadaire de 2,13 %. Sur la semaine, le CAC 40 a terminé, quant à lui, sur une note quasi-stable avec une hausse de 0,09 %.

Les résultats des élections de mi-mandat ont amené beaucoup de fluctuations sur le marché obligataire américain mercredi. Le taux de deux ans s’en ressortait avec une hausse de 5 points de base, tandis que le taux de dix ans retournait à un niveau similaire à la veille. Les taux obligataires aux États‑Unis affichaient une légère baisse vendredi matin. Les taux de deux ans et de dix ans se plaçaient respectivement autour de 2,95 % et de 3,20 %.

De façon générale, le dollar américain s’est déprécié durant la première moitié de la semaine, parallèlement au plus fort appétit pour le risque sur les marchés. Le billet vert a ensuite repris une trajectoire ascendante alors que l’inquiétude s’est réinvitée dans l’actualité. L’euro est ainsi retombé sous 1,14 $ après avoir atteint 1,15 $ plus tôt dans la semaine.

Rédigé par Hendrix Vachon, économiste principal et Carine Bergevin-Chammah, économiste chez Desjardins, Études économiques, le 10/11/2018 | Lu 169 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales