Forex



Le regain d’optimisme sur les marchés nuit au dollar


Le dollar a eu tendance à se déprécier contre plusieurs devises depuis la mi-mai. Cela cadre avec le regain d’optimisme sur les marchés financiers et avec la baisse de la demande pour les valeurs refuges.


On remarque tout de même que la devise américaine réussit à mieux se maintenir contre certaines devises de pays d’Asie. En avril, la pandémie semblait généralement mieux maîtrisée dans cette région du monde, comparativement aux États-Unis et à l’Europe. Au cours des dernières semaines, les marchés ont toutefois semblé encouragés par la réduction des nouveaux cas de COVID‑19 déclarés en Occident et par le déconfinement qui a été amorcé. Les devises comme le won coréen, le yen japonais ou le dollar taiwanais perdent donc leur avantage en lien avec l’évolution de la pandémie.
La recrudescence des tensions politiques et commerciales entre la Chine et les États‑Unis est également favorable au billet vert contre certaines devises asiatiques, notamment le yuan. Le taux de change chinois s’est rapproché des 7,15 yuans/$ US. Il s’agit du niveau observé à l’automne dernier lorsque les tensions commerciales entre les deux superpuissances étaient particulièrement élevées.

L'euro au plus haut depuis 2 mois

L’euro vaut maintenant plus de 1,11 $ US. Il s’agit d’un sommet de deux mois. Plusieurs indicateurs économiques ont rebondi en Europe en mai, après des chutes importantes en mars et en avril. La Banque centrale européenne se montre également prête à continuer d’intervenir massivement pour soutenir l’économie, même si la Cour constitutionnelle allemande lui a demandé de revoir son programme d’achats d’actifs. Sur le plan budgétaire, la Commission européenne a proposé un plan de 750 milliards pour soutenir la reprise économique. L’euro s’est aussi apprécié contre le franc suisse. La paire EUR/CHF avoisine maintenant 1,07 franc.
La situation demeure un peu plus incertaine au Royaume-Uni avec, entre autres, le dossier du Brexit qui a refait surface. Cela n’a pas empêché la livre de regagner un peu de terrain par rapport au dollar américain dernièrement. La devise britannique tend cependant à se déprécier contre l’euro. La paire EUR/GBP s’est rapprochée de 0,90 £ au cours des dernières semaines.

Rédigé par Desjardins, Études économiques, le 03/06/2020 | Lu 480 fois modifié le 03/06/2020 - 14:12

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Juillet 2020 - 13:19 Le dollar pourrait s’apprécier significativement

Future CAC 40 : Bon départ

Vendredi, le future CAC 40 a cherché à agresser le support des 4880 points mais sans succès. Les vendeurs n’ont pas insisté préférant très...

Roue libre

Le CAC 40 qui avait débuté la semaine sur une note franchement négative l’a finie plutôt bien et au moins préserve les 4850 points. Ce...




glossaire bourse













Mentions légales