Trading



Le métier de trader « spot »


Jean-Michel GOUGE, trader « spot » chez Natixis à Paris, nous dresse un rapide aperçu de la nature de son métier...


Le métier de trader « spot »
Le métier de trader « spot » consiste à coter des cours de change au comptant, voire à terme. Chaque trader est spécialisé par devises. Par exemple, mon marché est celui du JPY, je côte donc tous les couples contre JPY c'est-à-dire AUD/JPY, EUR/JPY, USD/JPY… 
Mes principaux interlocuteurs sont les banques d’investissement et commerciales. Les autres intervenants tels que les banques centrales, les « corporates », les « asset managers » et les « hedge funds » traitent leurs opérations avec des « Sales » (vendeurs) qui se doivent de nous demander les cotations. La crise financière a provoqué un élargissement des « spreads », une volatilité des cours parfois brutale et par voie de conséquence une rationalisation des positions de trading. Le couple de devises le plus traité reste l’EUR/USD qui sert de plus en plus de « cross » (couple de devises) pour la cotation d’autres couples de devises moins liquides.
L’évolution notoire du métier de « Spoteur » se trouve surtout dans les méthodes de transaction qui s’orientent de plus en plus vers des plates-formes électroniques soit mono ligne ou multi banques au détriment des courtiers humains et des cotations interbancaires.

Rédigé par Isabelle Klein, Professeur à l’ESCEM / BourseTrading.info le 15/11/2018 | Lu 2209 fois modifié le 15/11/2018 - 12:00

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

FUTURE CAC 40 : Séance dangereuse

Le Future CAC 40 (nouveau contrat échéance octobre) a débuté par un test dangereux des 5010 points avant de se reprendre pour d’une part...

Asphyxie

Hier, grosse déconvenue après la réunion de la FED. Les opérateurs cherchaient l’éperon et ils n’ont reçu qu’une petite caresse amicale....




glossaire bourse













Mentions légales