Bourse



Le métier de Gestionnaire Back-office


Le métier de Gestionnaire Back-office (BO) est plus délicat qu’il n’y paraît. On peut résumer l’activité du gestionnaire par sept missions.


Le métier de Gestionnaire Back-office
1 - Mettre en place des outils les plus automatisés possibles pour contrôler les deals sur chaque books, les positions, les tickets... Pour ce faire, il est nécessaire d’avoir un équivalent de Business Object
2 - Assurer une relation de confiance et d'échange avec le Front-office (FO). Il est par exemple essentiel que les tickets (term sheet) soient détaillés, que les échanges entre BO et FO soient fructueux lors des « comités nouveaux produits », des réunions sur des gros deals (structurés), lors de remontées de problèmes rencontrés par le BO sur certains litiges, et de la mise en place de modélisation pour la saisie de nouvelles expressions structurées.
3 - Mettre en place une chaîne de traitement Front To Back : Les deals saisis par le Middle-office (MO) sont ensuite contrôlés par le BO à partir des mains courantes du FO.
4 - Procéder aux règlements des flux (titres et cash) en créant une plate-forme automatique de Standard Settlement Agreement. De ce fait, le BO doit effectuer les annonces et virements de trésorerie internes ainsi que les transferts de titres. Il doit aussi vérifier la concordance des flux avec les contreparties et régler les suspens éventuels.
5 - Envoyer les confirmations et vérifier que les contreparties ont confirmé les termes identiques. Cet élément est crucial pour pouvoir détecter rapidement les deals non reconnus par les contreparties ou les erreurs de montant, de sens, de contrepartie...
6 - Le BO doit participer aux réunions de place avec ses collègues des autres banques, par exemple pour la mise en place de nouvelles plates-formes électroniques.
7 - Enfin, le recrutement et la formation sont deux aspects fondamentaux au BO car le turn over y est relativement courant.
 

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 14/11/2012 | Lu 348 fois modifié le 14/11/2012 - 19:01

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Août 2020 - 22:18 L’indice S&P 500 à son plus haut historique

FUTURE CAC 40 : Séance dangereuse

Le Future CAC 40 (nouveau contrat échéance octobre) a débuté par un test dangereux des 5010 points avant de se reprendre pour d’une part...

Asphyxie

Hier, grosse déconvenue après la réunion de la FED. Les opérateurs cherchaient l’éperon et ils n’ont reçu qu’une petite caresse amicale....




glossaire bourse













Mentions légales