Conjoncture



Le marché du travail aux États-Unis a terminé 2019 sur une note un peu plus faible


L’enquête auprès des entreprises indique qu’il y a eu 145 000 nouveaux emplois en décembre, après des gains de 256 000 postes (révisés de 266 000) en novembre et de 152 000 (révisés de 156 000) en octobre.


La création d’emplois en décembre a été un peu plus faible que les attentes qui se situaient autour de 160 000 nouveaux postes. Toutefois, un gain de 145 000, après une bonne hausse de 256 000 en novembre, demeure relativement bon. Certains éléments sont toutefois étonnants avec, en premier lieu, la création de 33 200 emplois chez les détaillants de vêtements, le plus fort gain depuis décembre 2013. Il faut s’attendre à un ressac de ce côté au cours des prochains mois. La contre-performance du secteur manufacturier n’est pas liée à l’industrie automobile, mais plutôt à d’autres secteurs comme la métallurgie, la machinerie et la fabrication d’aliments.

Bien qu’il ait enregistré en 2019 sa plus faible croissance annuelle depuis 2011, le marché du travail américain demeure relativement vigoureux. La création d’emplois s’est montrée meilleure que d’autres indicateurs et elle a su naviguer au travers des aléas des tensions commerciales qui ont caractérisé 2019.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 10/01/2020 | Lu 847 fois modifié le 10/01/2020 - 16:19

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 30 Juillet 2020 - 19:52 Baisse historique du PIB réel aux États-Unis

Future CAC 40 : Excitation

Le future CAC 40 après une ouverture en gap haussier a commencé par combler celui-ci avant d’entamer une progression très calme en...

Cheminement opiniâtre

Le CAC 40 débute la semaine sur une petite note positive mais la nonchalance est de rigueur. La balance s’équilibre à peu près entre la...




glossaire bourse













Mentions légales