Analyse technique

Le Range Indicator (Indicateur du range)





Le Range Indicator (« Indicateur du range ») a été mis au point par Jack Weinberg. M. Weinberg a construit cet indicateur en se basant sur l’observation que les changements du range en intra-day des prix du jour moyen (plus haut moins plus bas du jour) comparé au range en interday des prix du jour moyen (de clôture à clôture) précèdent le démarrage d’une nouvelle tendance ou la terminaison de la tendance.
Le range indicator appliqué au CAC 40 : quand le Range Indicator est à un faible niveau, attendez-vous à voir émerger une nouvelle tendance. (Source MetaStock)
Le range indicator appliqué au CAC 40 : quand le Range Indicator est à un faible niveau, attendez-vous à voir émerger une nouvelle tendance. (Source MetaStock)

Interprétation

Le Range Indicator montre quand le range en intraday entre le plus haut et le plus bas dépasse le range en interday entre les deux clôtures successives. Cette approche s’avère utile pour identifier les démarrages et terminaisons de tendances. Quand les ranges en intraday sont très supérieurs aux ranges en interday, le marché est considéré comme étant en perte d’équilibre, et le Range Indicator sera à un niveau élevé. Quand ce sera le cas, attendez-vous à ce que la tendance courante arrive à son terme. A l’opposé, quand le Range Indicator est à un faible niveau, attendez-vous à voir émerger une nouvelle tendance.
 
M. Weinberg a découvert que le Range Indicator améliore de nombreux systèmes de momentum et de suivi de tendance. Par exemple, il a découvert que les résultats d’un système élémentaire de croisement de deux moyennes mobiles sur les quatre principales devises était fortement amélioré en filtrant les signaux avec le Range Indicator. Le fait d’attendre, avant d’entrer sur une position, que le Range Indicator ait croisé au-dessus d’un niveau bas pré-défini et puis d’attendre, pour sortir, jusqu'à ce que l’indicateur ait croisé au-dessus d’un niveau haut pré-défini, permettait d’améliorer fortement les profits, le nombre de transactions passées, et le niveau de risque encouru.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 31/07/2011 modifié le 01/08/2011 - 12:29


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Novembre 2019 - 21:38 5 questions à John Bollinger

Vendredi 4 Janvier 2019 - 07:00 l'oscillateur de Chaikin

FUTURE CAC 40 : Purge suffisante ?

Le Future CAC 40 s’est enfermé entre 4510 et 4600 points. Il ressemble à s’y méprendre à un boxer au tapis après un uppercut magistral....

Rebond timide et osé

Le CAC 40 a continué d’accuser le choc de l’annonce du confinement. Les conséquences économiques sont difficilement quantifiables d’autant...





glossaire bourse












Mentions légales