Analyse technique



Le Qstick


L'indicateur Qstick permet de quantifier le nombre de chandeliers noirs ou blancs d'un graphique boursier sur une période donnée. Le Qstick est donc un révélateur de la pression haussière ou baissière d'un titre.


Qstick à huit périodes appliqué au Future CAC 40 (Source : Metastock)
Qstick à huit périodes appliqué au Future CAC 40 (Source : Metastock)
Le Qstick, développée par Tushar Chande, procure un moyen de quantifier le montant et la taille des corps blancs et noirs des graphiques en chandeliers. Des chandeliers noirs représentent une période où les prix ont clôturé plus bas qu'ils n'ont ouvert. Des chandeliers blancs représentent une période où les prix ont clôturé plus haut qu'ils n'ont ouvert. L'indicateur Qstick est simplement une moyenne mobile des différences entre les prix d'ouverture et de clôture.

Interprétation
Si le Qstick est en dessous de zéro cela indique que les chandeliers noirs l'emporte sur les chandeliers blancs au cours de la période spécifiée et qu'il existe donc un biais baissier sur le titre. Des valeurs du Qstick supérieures à zéro indiquent la présence plus marquée des chandeliers blancs sur les chandeliers noirs durant la période spécifiée, et par conséquent, un biais haussier sur le titre.
Le Qstick peut s'utiliser selon son concepteur à partir de trois considérations :
  • Croisement. Achetez quand le Qstick croise la ligne zéro à la hausse. Vendez quand le Qstick croise la ligne zéro à la baisse.
  • Niveaux extrêmes. Achetez quand l'indicateur Qstick est à un niveau extrêmement bas et qu'il se retourne à la hausse. Vendez quand l'indicateur Qstick est à un niveau extrêmement haut et qu'il se renverse à la baisse. Il es possible d'ajouter une moyenne mobile à l'indicateur qui fera office de ligne de signal.
  • Divergences. Achetez quand le Qstick forme une divergence haussière avec les prix. Vendez quand le Qstick forme une divergence baissière. Vous pourrez attendre que les prix confirment la nouvelle direction avant de rentrer sur le marché.


Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 08/12/2009 | Lu 2324 fois modifié le 24/02/2010 - 22:29

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Octobre 2019 - 18:03 Les cônes de probabilité

Vendredi 7 Juillet 2017 - 17:05 Les bandes de projection (Projection Bands)

Les 5000 points en vedette

Le CAC 40 est brusquement sorti de sa léthargie à la faveur des spectaculaires créations d’emploi aux Etats-Unis. Si le coronavirus...

Bons chiffres ?

Le CAC 40 se situe dans un immobilisme remarquable au sens où il est difficile de ne pas constater que le CAC 40 ne bouge plus ou presque...



glossaire bourse














Mentions légales