Analyse technique


Le Klinger Volume Oscillator

Le Klinger Volume Oscillator (KVO ou « Oscillateur de volumes de Klinger ») a été créé par Stephen J. Klinger. Connaissant les travaux de recherche sur les volumes qui ont été conduits par des techniciens connus comme Joseph Granville, Larry Williams, et Marc Chaikin, M. Klinger s’est mis à développer un indicateur basé sur les volumes destiné à aider la conduite d’analyse à la fois à court terme et à long terme.


Le KVO a été construit avec deux objectifs apparemment inconciliables à première vue: l’un était que l’indicateur soit suffisamment sensible pour signaler les hauts et les bas à court terme, l’autre objectif était qu’il soit cependant suffisamment fidèle pour refléter les flux d’argent à long terme qui entrent et qui sortent sur un titre ou tout autre actif coté.
Le Klinger Volume Oscillator appliqué au CAC 40 (cliquer pour agrandir)
Le Klinger Volume Oscillator appliqué au CAC 40 (cliquer pour agrandir)

Le Klinger Volume Oscillator est basé sur les principes suivants:
 
• Le range des prix (i.e. plus haut – plus bas) est une mesure du mouvement, et les volumes sont la force derrière le mouvement. La somme plus haut + plus bas + clôture définit la tendance. Une accumulation se produit quand la somme du jour est supérieure à celle de la séance précédente. A l’opposé, une distribution se produit quand la somme du jour est inférieure à celle de la séance précédente. Quand les sommes sont égales, la tendance existante continue.
 
• Les volumes donnent naissance aux changements continuels des prix en intraday qui sont le reflet des pressions d’achat et de vente. Le KVO quantifie la différence entre le nombre d’actions étant accumulées et distribuées sous le nom de "volume force/force des volumes". Une force des volumes puissante et en hausse devrait accompagner une tendance ascendante et puis graduellement se contracter avec le temps dans le cadre des étapes finales d’une tendance haussière et des premières étapes de la tendance baissière qui lui succédera. Cette action devrait être suivie d’une augmentation de la force des volumes reflétant une certaine accumulation avant qu’un plus-bas ne se développe.

• En convertissant la force des volumes en un oscillateur représentant la différence entre une moyenne mobile exponentielle à 34 et une autre à 55 unités de temps, avec une ligne de déclenchement qui sera la moyenne mobile exponentielle à 13 unités de temps de cette différence, la force des volumes qui rentre et ressort du titre peut être facilement suivie. Ensuite, il suffira de comparer cette force à l’action des prix pour vous aider à identifier des divergences sur des sommets et des creux.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 14/09/2011 | Lu 972 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 31 Août 2013 - 12:02 Le Time Series Forecast

Samedi 10 Août 2013 - 16:36 Le KST pour modéliser le cycle de marché





Mentions légales