Forex/Cryptos

La semaine des devises




Le dollar américain a joué au yo-yo cette semaine. L’incertitude provenant des pays émergents et les craintes d’escalade protectionniste ont soutenu le billet vert en début de semaine avant que celui-ci ne s’affaiblisse légèrement mercredi et jeudi. Un nouvel élan a été observé vendredi, aidé par les bons chiffres d’emploi américain, avec notamment l’accélération des salaires. Au bout du compte, l’euro est retombé sous 1,16 $ US. La devise commune apparaît encore sensible au risque de défaut en Turquie qui pourrait affecter plusieurs banques européennes. La livre sterling a profité de signaux plus favorables dans les négociations entourant le Brexit. Le sentiment négatif sur les marchés émergents a aussi affecté le dollar canadien en début de semaine. Les propos jugés hawkish de Carolyn A. Wilkins ont toutefois aidé la devise canadienne jeudi. Malgré les chiffres d’emplois décevants, il est demeuré près de 0,76 $ US vendredi.


Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 09/09/2018 modifié le 09/09/2018 - 15:14


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 28 Décembre 2020 - 21:24 Quand les sociétés interviennent sur le Forex


FUTURE CAC 40 : Mal en point

Le Future CAC 40 a dessiné pour sa première heure de cotation une grande bougie noire munie d’une longue mèche supérieure. Il faut...

Risque sanitaire

La séance était pourtant bien partie. L’éloignement du support des 5610 points constituait un soulagement et avec lui l’espoir d’un retour...











glossaire bourse












Mentions légales