Forex


La semaine des devises


Le dollar américain a joué au yo-yo cette semaine. L’incertitude provenant des pays émergents et les craintes d’escalade protectionniste ont soutenu le billet vert en début de semaine avant que celui-ci ne s’affaiblisse légèrement mercredi et jeudi. Un nouvel élan a été observé vendredi, aidé par les bons chiffres d’emploi américain, avec notamment l’accélération des salaires. Au bout du compte, l’euro est retombé sous 1,16 $ US. La devise commune apparaît encore sensible au risque de défaut en Turquie qui pourrait affecter plusieurs banques européennes. La livre sterling a profité de signaux plus favorables dans les négociations entourant le Brexit. Le sentiment négatif sur les marchés émergents a aussi affecté le dollar canadien en début de semaine. Les propos jugés hawkish de Carolyn A. Wilkins ont toutefois aidé la devise canadienne jeudi. Malgré les chiffres d’emplois décevants, il est demeuré près de 0,76 $ US vendredi.


Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 09/09/2018 | Lu 231 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales