Forex


La plus forte volatilité des marchés profite au dollar


Le dollar fait bien contre la plupart des principales devises depuis la fin du mois de septembre. Cette appréciation a d’abord été liée à l’augmentation des anticipations de resserrement monétaire aux États‑Unis, alors que l’économie va bien et que les pressions inflationnistes deviennent plus convaincantes.La progression des taux obligataires qui a accompagné la hausse des anticipations de resserrement monétaire a toutefois semé l’inquiétude auprès de certains investisseurs, ce qui a conduit à une plus forte volatilité sur les marchés boursiers. D’autres éléments de risque se sont aussi ajoutés, dont les tensions commerciales entre les États‑Unis et la Chine, les tensions géopolitiques impliquant l’Arabie saoudite, ainsi qu’une recrudescence des craintes liées à la soutenabilité de la dette souveraine italienne. Au bout du compte, cela aide tout de même le billet vert qui bénéficie maintenant davantage d’un effet de valeur refuge.

La donne pourrait changer

Le dollar a été soutenu par plusieurs facteurs récemment. La donne pourrait changer d’ici la fin de l’année. Il devrait également être plus difficile pour le billet vert de réaliser des gains significatifs l’an prochain si de plus en plus de banques centrales se tournent vers une normalisation de leur politique monétaire. L’euro est notamment appelé à rebondir au cours de la prochaine année. Cela suppose une atténuation des récents risques ayant émergé.

Rédigé par Hendrix Vachon, économiste principal chez Desjardins, Études économiques, le 30/10/2018 | Lu 97 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales