Bourse



La nervosité est de retour sur les marchés financiers



Après plusieurs semaines de bonne croissance des indices boursiers, l’aversion pour le risque était de retour. Les mouvements baissiers amorcés en début de semaine ont culminé dans la journée de jeudi, qui a affiché la pire baisse journalière depuis la dégringolade de mars. L’indice VIX mesurant la volatilité des marchés a dépassé les 40 points jeudi et vendredi.
Les perspectives plus pessimistes concernant l’économie présentées à la réunion de la Réserve fédérale mercredi ainsi qu’une résurgence observée des cas de COVID‑19 dans certains États américains semblent rappeler aux investisseurs que la crise actuelle est loin d’être terminée.
Même si les marchés étaient de nouveau à la hausse vendredi matin, ce mouvement a rapidement perdu son élan. Vendredi à la clôture l'indice CAC 40 et l'indice S&P 500 affichaient respectivement des baisses hebdomadaires de 6,89 % et de 6,30 %. 

L’aversion plus élevée pour le risque s’est aussi reflétée sur les prix du pétrole et sur les marchés obligataires. Le prix du baril de WTI (West Texas Intermediate) a terminé la semaine en légère baisse à 36,60 $. Les taux obligataires ont pour leur part effacé leur progression de la semaine dernière, signalant aussi des anticipations de taux d’intérêt plus faibles dans les années à venir. L’or a par ailleurs connu un premier gain hebdomadaire, après trois semaines de baisse.

La réduction de l’appétit pour le risque s’est traduite par la dépréciation de plusieurs devises contre le dollar américain, surtout durant la séance de jeudi. Plus tôt dans la semaine, la tendance était encore défavorable au billet vert. L’euro s’échangeait à moins de 1,1255 $ en fin de semaine. Il avait précédemment dépassé 1,14 $ US. La livre a affiché une baisse plus importante d’environ 0,03 $. 

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 12/06/2020 | Lu 633 fois modifié le 12/06/2020 - 22:25

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Août 2020 - 22:18 L’indice S&P 500 à son plus haut historique

FUTURE CAC 40 : Séance dangereuse

Le Future CAC 40 (nouveau contrat échéance octobre) a débuté par un test dangereux des 5010 points avant de se reprendre pour d’une part...

Asphyxie

Hier, grosse déconvenue après la réunion de la FED. Les opérateurs cherchaient l’éperon et ils n’ont reçu qu’une petite caresse amicale....




glossaire bourse













Mentions légales