Conjoncture



La chute des indices PMI reflète les difficultés actuelles de l’économie mondiale



Les indices PMI ont chuté en mars
Les indices PMI ont chuté en mars
Les indices PMI publiés par IHS/Markit sont parmi les premiers indicateurs mensuels permettant de connaître l’état de la conjoncture économique mensuelle, et ce, pour de nombreux pays. Cette fois, ils sont particulièrement utiles parce qu’ils nous permettent d’avoir une première lecture de la situation économique mondiale depuis que le coronavirus s’est manifesté de façon importante en dehors de la Chine.

Comme on pouvait l’appréhender, l’image que nous procurent les indices PMI est plutôt négative alors que pratiquement l’ensemble des versions préliminaires de mars publiées aujourd’hui affichent des baisses importantes par rapport aux résultats de février. On remarque aussi que ce sont maintenant les indices liés aux services qui diminuent le plus. Cela reflète la chute du tourisme, et les mesures de confinement volontaires ou imposées qui sont nécessaires, mais qui affectent la restauration, les loisirs et de plus en plus de détaillants. Cela contraste avec la situation de 2019, où les services s’étaient montrés stables alors que les indices PMI manufacturiers souffraient de la guerre commerciale.
La chute des indices PMI en mars est un premier signe que la crise du coronavirus affecte durement l’économie mondiale.
La plupart des pays devraient connaître une baisse de leur PIB réel, notamment au second trimestre de 2020. Toutefois, avec les mesures mises en place par les gouvernements de plusieurs pays, on peut espérer un rebond par la suite.

Rédigé par Francis Généreux, économiste principal chez Desjardins, le 24/03/2020 | Lu 251 fois modifié le 24/03/2020 - 16:57

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Future CAC 40 : Décrochage

Hier, nous avons attiré l’attention sur l’importance du support des 4220 points, éventuellement sur le seuil plus symbolique des 4200...


glossaire bourse












Mentions légales