Conjoncture

La Fed garde le cap et continuera d’appuyer l’économie et les marchés



La Fed a gardée hier le taux d’intérêt cible des fonds fédéraux dans sa fourchette de 0,00 % à 0,25 %. Elle demeure engagée à utiliser tous les outils à sa disposition afin de supporter l’économie américaine en cette période difficile et en promouvant ses objectifs de plein emploi et de stabilité des prix.


Jerome Powell, président du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis
Jerome Powell, président du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis
Les nouvelles concernant la pandémie et l’économie évoluent quotidiennement. Elles sont parfois bonnes (vaccins) et parfois plus négatives (nouvelle vague de cas, nouvelles restrictions sanitaires et baisses de certains indicateurs). De leur côté, et au-delà des actualités économiques, financières, politiques et sanitaires, les dirigeants de la Fed ne dérogent pas de leur ligne de conduite. Le communiqué publié hier ne comprenait pratiquement aucune nouveauté par rapport à celui publié en novembre. Le seul changement est la précision des montants des achats mensuels de titres et, surtout, la condition de garder le cap jusqu’à ce que la Fed soit satisfaite de l’amélioration des conditions économiques, incluant l’inflation. En conférence de presse, le président de la Fed, Jerome Powell, a signalé que
« la politique monétaire continuera d’apporter un soutien puissant à l’économie jusqu’à ce que la reprise soit complétée »
Les dirigeants de la Fed ont révisé à la hausse leurs prévisions économiques, notamment pour 2020 où la prévision de variation annuelle du PIB réel au quatrième trimestre est passée de -3,7 % à -2,5 % (la prévision établie en juin plaçait cette variation à -6,5 %). Les prévisions de croissance du PIB réel sont révisées de +0,2 % en 2021 (à 4,2 %) et en 2022 (à 3,2 %). La Fed a revu à la baisse ses prévisions du taux de chômage. Les prévisions concernant l’inflation ont peu changé. Concernant les taux d’intérêt, la grande majorité des dirigeants de la Fed n’anticipent pas une remontée des taux directeurs d’ici la fin de 2023.

Implications

La Fed juge que le niveau de support qu’elle offre actuellement est approprié et son nouveau forward guidance concernant les achats de titres est plutôt flexible. Elle ne semble pas pressée à diminuer ses achats et encore moins à augmenter les taux d’intérêt.

Rédigé par Francis Généreux, économiste principal chez Desjardins, le 17/12/2020 modifié le 16/12/2020 - 22:46


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Juillet 2021 - 17:13 Les colombes de la BCE volent plus haut





par Bertrand Richard le 21/07/2021

FUTURE CAC 40 : Passage à confirmer

par Bertrand Richard le 21/07/2021

Femme enceinte






glossaire bourse














Mentions légales