Bourse

Inquiétudes entourant certains actifs spéculatifs très volatiles




Les indices boursiers ont connu une autre semaine en montagnes russes, plongeant fortement dans la journée de mercredi pour ensuite rebondir jeudi et vendredi. Les inquiétudes concernant la forte volatilité et la véritable valeur de certains cryptoactifs se sont répandues dans l’ensemble des marchés mercredi.
La publication du compte rendu de la dernière rencontre de la Réserve fédérale (Fed) a ajouté de l’huile sur le feu en envoyant un premier signal qu’un ralentissement des achats d’actifs pourrait être au menu des discussions dans les prochains mois.
Vendredi en clôture, les indices américains terminaient la semaine sur une note mitigée. Le S&P affiche ainsi une performance hebdomadaire de -0,43 % tandis que le Nasdaq progresse sur la semaine de 0, 31 %. En Europe, le CAC 40 terminait inchangé sur la semaine avec une progression symbolique de 0,02 %
La progression des négociations sur l’armement nucléaire iranien a pesé sur le prix du pétrole, ramenant le baril de WTI (West Texas Intermediate) vers les 63,82 $ US vendredi soir. La levée de certaines sanctions sur l’Iran pourrait signifier une augmentation de l’offre de pétrole dans les mois à venir.


Les taux des obligations gouvernementales ont perdu quelques points par rapport à la semaine dernière. Les taux sur les échéances de 5 ans et de 10 ans aux États‑Unis ont bondi mercredi, dans la foulée de la publication du compte rendu de la Fed, mais l’effet s’était déjà dissipé vendredi. La plus grande volatilité des marchés semble aussi accroître la demande pour les actifs jugés sécuritaires, comme les obligations gouvernementales. Les obligations de 10 ans aux États‑Unis affichaient des taux de 1,62 %.

Le dollar s’est apprécié contre la plupart des devises mercredi, mais n’a pas été en mesure de conserver tous ses gains par la suite. Somme toute, le bilan de la semaine reste positif pour plusieurs devises de pays avancés contre le dollar. Les devises des pays émergents ont eu un peu plus de difficulté. Au terme de cette semaine, l’euro s’échangeait à plus de 1,2180 $ et la livre, à plus de 1,4150 $.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 21/05/2021 modifié le 02/06/2021 - 14:25


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Septembre 2021 - 08:00 Les investisseurs demeurent craintifs





par Bertrand Richard le 16/09/2021

FUTURE CAC 40 : Beau rétablissement

par Bertrand Richard le 16/09/2021

Le luxe devenu un luxe






glossaire bourse














Mentions légales