Conjoncture


Il n’y a que les résultats qui comptent

Ralentissement chinois, statistiques américaines inférieures aux attentes, les analystes ont largement révisé à la baisse leurs prévisions bénéficiaires. Ces révisions sont-elles insuffisantes ? Sont-elles exagérées ?


MSCI EMU résultats opérationnels sur 12 mois
MSCI EMU résultats opérationnels sur 12 mois
Pour un indice large, la croissance des bénéfices sur douze mois est proche de la formule suivante :
 
  • Croissance nominale du PIB au cours de la période,
  • Plus 5 fois la variation de la croissance nominale à douze mois au cours de la période,
  • Moins l’appréciation de la devise par rapport à ses partenaires commerciaux sur la période.
 
Comme le montrent les graphiques, cette simple règle fonctionne raisonnablement bien. Que nous indique-t-elle aujourd’hui ? Deux choses :
 
  • la croissance des résultats des entreprises européennes se confirme et devrait dépasser les attentes;
  • c’est exactement l’inverse aux Etats-Unis.

S&P 500 résultats opérationnels sur 12 mois
S&P 500 résultats opérationnels sur 12 mois
Effectivement, si la croissance nominale européenne est largement plus basse que celle des Etats-Unis, la faiblesse de l’euro, la hausse du dollar américain et le retour à meilleure fortune de la croissance européenne l’emportent. Une position favorable aux actions européennes par rapport aux actions américaines reste de ce point de vue justifiée.

Rédigé par Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet Asset Management, le 20/10/2015 | Lu 1724 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales