Info Bourse >>


FED exit


Le CAC 40 débute bien mal à la semaine avec un gap baissier, un enfoncement du petit support intermédiaire des 4470 points et la formation d’une grande bougie noire qui vient porter atteinte au support des 4410 points. Tout se passe comme si pendant le week-end les opérateurs s’étaient posés pour prendre conscience que les banques centrales ne peuvent indéfiniment soutenir les marchés alors même qu’elles seraient au bout de leurs possibilités d’action. Il reste donc des perspectives économiques toujours peu réjouissantes. Le pétrole et ses cours chaotiques en sont une image parfaite. À cela, il faut ajouter d’une part un chahut du secteur bancaire avec le sort de Deutsche Bank et des échéances électorales américaines qui s’approchent avec la possibilité de grand saut dans l’inconnu. Puissant répulsif, ce dernier favorise la fuite des acheteurs. Le support des 4410 points est désormais est un enjeu et avec sa cassure se profilerait un retour sur 4350 points.


Aux États-Unis, la baisse l’a également emportée et les trois grands indices ont nettement reculé. Les investisseurs se préoccupaient essentiellement de l’issue du débat entre Hillary Clinton et Donald Trump. Les sondages donneraient un avantage à Hillary Clinton mais bien du suspense est encore à venir. Dans quelques jours, la saison des résultats va débuter. Traditionnellement, un sentiment de prudence se profile avant le début du grand déballage. Tout ceci occulte les propos de la Fed qui jeudi encore se voulait très rassurante.


Le CAC 40 est donc sur la sellette et il n’est pas certain que le rebond des cours du pétrole puisse suffire à envisager un très net rebond technique. Durement malmené le secteur bancaire risque d’avoir du mal à se relever aisément. La réunion de l’OPEP qui va se tenir à Alger ne débouchera pas nécessairement sur un gel de la production mondiale. En clair, la volatilité promet encore de faire des siennes.

Rédigé par Bertrand Richard le 27/09/2016 | Lu 340 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Future CAC 40 : Support abandonné

Hier, nous indiquions que la tendance serait dictée par l’adoption ou non d’un accord sur le brexit. Compte tenu de l’attitude des...











glossaire bourse





Mentions légales