Action Future N°42


Existe-t-il encore des actifs sans risque ?


Existe-t-il encore des actifs sans risque ?
La notion de « sans risque » pour un actif a, pour le moins, largement été bousculée sur la période récente. Initialement, dans la théorie financière, le concept de « taux sans risque » représente le taux de rendement le plus certain pour un créancier d’être remboursé à une maturité donnée dans une devise donnée. Il ne rémunère donc que le coût d’utilisation du capital (taux réel) et l’inflation sur la période et est exempt de tout risque de crédit (défaut de paiement du débiteur). Traditionnellement, les taux d’emprunts d’État d’une zone représentaient ce taux sans risque, avec des États souvent notés AAA par les agences de notations, meilleure qualité de crédit possible...

Points abordés :

- Facteurs de risque transversaux
- La nécessite d’une forte flexibilité dans la gestion de son portefeuille
- Gestion du risque extrême par l’utilisation systématique d’option de couverture
- L’utilisation d’un indicateur technique : « le fusible »
- L’utilisation d’un indicateur de risque ex-post : la perte maximale consentie

Rédigé par Eric Bertrand, Christian Lopez, Cyrille Geneslay le 05/01/2012 | Lu 548 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 5 Janvier 2012 - 21:29 Trading avec le MACD



Mentions légales