Bourse

Excellente semaine pour la Bourse malgré l’incertitude électorale




Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas sur les marchés financiers. L’augmentation des cas de COVID‑19 dans plusieurs économies avait durement affecté les Bourses lors de la dernière semaine du mois d’octobre, au point où une nouvelle correction de 10 % des principaux indices américains semblait probable. Un sentiment plus positif est toutefois apparu dès la séance de lundi alors que toute l’attention se tournait vers les élections présidentielles américaines. Ce regain de confiance des investisseurs a pris de l’ampleur après les élections américaines et d’autres gains importants ont été enregistrés mercredi et jeudi. Même si les résultats finaux demeurent incertains, les investisseurs ont rapidement semblé à l’aise avec la combinaison probable d’un président démocrate et d’un Sénat républicain. L’indice S&P 500 a ainsi clôturer la semaine avec un gain hebdomadaire conséquent de 7,32 %. Le CAC 40 quant à lui termine la semaine sur un gain très important de 7,98 %.


Le marché obligataire a aussi accueilli favorablement les résultats électoraux américains. Le taux des obligations fédérales américaines de 10 ans, qui avait clôturé à son plus haut niveau depuis juin mardi, a ainsi reculé de plus de 10 points de base mercredi pour retourner aux environs de 0,75 %. La rencontre de la Réserve fédérale a réservé peu de surprise et a eu peu d’effet sur les marchés obligataires. Une hausse des taux de plus long terme a été observée vendredi. Les mouvements sur les taux canadiens ont été plus limités sur la semaine.

Du côté des devises, la volatilité a été assez élevée. Le dollar américain a d’abord affiché plus de vigueur au début du dépouillement des votes. Dans la foulée, l’euro est tombé à près de 1,16 $ US. Rapidement, le sentiment d’optimisme a toutefois fait son œuvre et la plupart des devises ont retrouvé une tendance haussière par rapport au billet vert. Vendredi à 22 h, l’euro s’approchait de 1,19 $ à 1,1881 $. Le yuan chinois a souvent été sous pression ces dernières années en raison des tensions commerciales sinoaméricaines. Signe d’un apaisement possible des tensions, cette devise s’est appréciée à près de 6,61 yuans/$ cette semaine, une première depuis juin 2018.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 06/11/2020 modifié le 06/11/2020 - 22:15


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

FUTURE CAC 40 : Passage contrarié

Hier, nous aurions plutôt été enclins à croire à des transactions limitées au sein d’un petit couloir de transaction 5540-5560 points....

Pas de retracement

Le CAC 40 ne se décide pas à reculer même si pour autant il vient à manquer de carburant. Les annonces de vaccins qui plus est très bientôt...








glossaire bourse












Mentions légales