États-Unis : ralentissement du PIB réel, mais la demande intérieure demeure forte



Le PIB réel a augmenté de seulement 1,5 % à rythme annualisé au troisième trimestre de 2015 selon la première estimation des comptes nationaux. La demande intérieure finale a toutefois progressé de 2,9 %. La consommation réelle a augmenté de 3,2 %. L’investissement des entreprises a progressé de 2,1 %  après une hausse plus solide de 4,1 % au printemps. La principale contribution négative est venue du mouvement des stocks des entreprises. Après la faiblesse de l’hiver dernier et le rebond du printemps, la croissance du PIB réel américain a connu un résultat plus terne à l’été. Il reste à voir si la production connaîtra un autre rebond au quatrième trimestre. Si des signes en ce sens se manifestent rapidement, la Réserve fédérale pourrait peut-être opter pour augmenter les taux directeurs à la fin de l’année. Sinon, une première hausse en mars 2016 reste davantage probable.


Notez

Réalisé par Pascal Delmas / BourseTrading.info et publié sur BourseTrading.info le Jeudi 29 Octobre 2015


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 6 Novembre 2021 - 14:09 INFO BOURSE

Jeudi 9 Février 2017 - 10:11 CAC 40 : De justesse !

Mardi 7 Février 2017 - 10:27 CAC 40 : Couloir



Mentions légales