Conjoncture

États-Unis : l’ISM manufacturier à un sommet de près de 38 ans



L’indice ISM manufacturier a augmenté de 3,9 points au cours du mois dernier pour passer de 60,8 en février à 64,7 en mars. C’est son plus haut niveau depuis décembre 1983.


Un an après sa chute du printemps 2020, l’ISM manufacturier a atteint un nouveau sommet cyclique en mars. Le bond entre avril 2020 et mars 2021 est de 23 points. Dans un sens, cela reflète le chemin parcouru en un an par l’économie américaine alors que le PIB réel devrait bientôt dépasser son niveau d’avant la pandémie. La hausse de l’ISM manufacturier montre l’amélioration de la demande de biens, avec notamment le plus haut niveau de la composante « nouvelles commandes » depuis janvier 2004.
Jumelé à la bonne tenue de la composante de la production actuelle, cela est de très bon augure pour la croissance du PIB réel autant pour le premier que pour le deuxième trimestre de 2021. La hausse de la composante de l’emploi est aussi bienvenue.
Toutefois, la hausse et le niveau de l’ISM manufacturier reflètent aussi les perturbations actuelles de la fabrication américaine. Les délais de livraison des fournisseurs augmentent (plus haut niveau de cette composante depuis avril 1974), les commandes en attente s’accumulent et les pressions sur les prix payés persistent. En plus des problèmes causés par la COVID-19 depuis le début de 2020, cette situation a récemment été exacerbée par une pénurie de pièces électroniques (qui affecte notamment le secteur automobile) et par la météo défavorable qui a sévi sur une bonne partie des États-Unis en février.

Implications

Le haut niveau de l’ISM manufacturier montre à la fois l’amélioration des conditions économiques aux États-Unis et le fait qu’il y a de plus en plus de pressions sur l’industrie manufacturière américaine. À terme, cela risque d’alimenter une hausse des prix à la consommation.

Rédigé par Francis Généreux, économiste principal chez Desjardins, le 01/04/2021 modifié le 01/04/2021 - 18:48


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 9 Juin 2021 - 15:14 Que penser de l'accord fiscal du G7 ?





par Bertrand Richard le 14/06/2021

FUTURE CAC 40 : Plus de limites

par Bertrand Richard le 14/06/2021

Euphorie






glossaire bourse














Mentions légales