Info Bourse >>


États-Unis : de bonnes créations d’emplois en mai


Après deux mois plutôt décevants du côté du nombre d’emplois créés, les embauches se sont nettement accélérées en mai. Le gain de 223 000 est passablement plus élevé que les attentes consensuelles qui tablaient sur la création de 190 000 postes. On remarque aussi que la progression des embauches est assez bien partagée parmi les secteurs : 67,6 % des 258 secteurs répertoriés ont connu une hausse de l’emploi. Depuis un an, seul février dernier (où il s’était créé 324 000 emplois) affiche un ratio plus élevé. On note la bonne performance des détaillants, surtout le gain de 13 400 postes dans les magasins de marchandises générales, un secteur normalement en difficulté (-43 000 emplois en deux ans). Les principales ombres au tableau proviennent de la fabrication d’automobiles (-4 400 postes) et des services d’emplois temporaires (-10 300 postes). Le taux de chômage a maintenant rejoint 3,8 %, soit le creux cyclique de l’avant-dernier cycle économique atteint en avril 2000. Le taux de chômage s’approche ainsi des taux qui prévalaient à la fin des années 1960. Bien que l’emploi ait aussi bien performé au sein de l’enquête auprès des ménages, la baisse du taux de chômage a de nouveau été appuyée par la faiblesse de la population active. Malgré la bonne conjoncture, le taux d’activité semble figé à de bas niveaux.
La bonne création d’emplois, la nouvelle baisse du taux de chômage et la hausse des salaires en mai militent toutes pour une nouvelle hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale à la réunion du 13 juin.


Rédigé par Francis Généreux, économiste principal chez Desjardins le 01/06/2018 | Lu 214 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales