Conjoncture

États-Unis : bon rebond des ventes, hors automobile



Les ventes au détail ont progressé de 0,7 % en août, après une baisse de 1,8 % (révisée de ‑1,1 %) en juillet.


Après la déception des résultats du mois de juillet (amplifiée par la révision à la baisse), le regain des ventes au détail en août est évidemment une bonne nouvelle. La hausse réalisée est aussi nettement plus élevée que ce à quoi s’attendait le consensus. Celui‑ci tablait en fait sur une nouvelle contraction des ventes, même excluant les ventes d'automobiles.
Il semble donc que les effets négatifs appréhendés de la vague de COVID‑19 amenée par le variant Delta ne se soient pas trop manifestés chez les détaillants.
Cela dit, le rebond d’août des ventes en ligne, la hausse dans les épiceries et la stagnation de la restauration rappellent tout de même les habitudes que les consommateurs avaient adoptées lors des vagues précédentes. Il faut aussi remarquer que malgré le rebond bienvenu des ventes en août, la croissance de la consommation réelle risque de se montrer relativement faible au troisième trimestre de 2021. Évidemment, la situation reflète beaucoup les problèmes du secteur automobile, dont les ventes affichent un recul total de 14,1 % depuis le mois d’avril.

La hausse des ventes au détail en août, notamment si l’on exclut les automobiles, est une bonne nouvelle. Elle suggère que la nouvelle vague de la pandémie n’affecte pas trop l’économie. Cela pourrait rassurer davantage les dirigeants de la Réserve fédérale.

Rédigé par Francis Généreux, économiste principal chez Desjardins, le 16/09/2021 modifié le 16/09/2021 - 17:08


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Octobre 2021 - 21:53 Aux États-Unis, l’inflation se stabilise





par Bertrand Richard le 15/10/2021

FUTURE CAC 40 : Souffle acheteur

par Bertrand Richard le 15/10/2021

Fièvre acheteuse










glossaire bourse














Mentions légales