Conjoncture


États-Unis : les ouragans provoquent la première baisse de l’emploi depuis 2010

L’enquête auprès des entreprises indique qu’il y a eu 33 000 pertes d’emplois en septembre après des gains de 169 000 (révisés de 156 000) en août et de 138 000 (révisés de 189 000) en juillet.


On se doutait que les ouragans affecteraient les données d’emploi du mois de septembre. Les attentes du consensus s’étaient d’ailleurs ajustées à ces événements avec seulement 80 000 embauches prévues. L’effet négatif des ouragans aura cependant été plus important qu’attendu. C’est ainsi que la longue tendance positive de l’emploi a été stoppée après 83 mois consécutifs de gains pour l’emploi total et 90 mois pour l’emploi au sein du secteur privé. C’était la plus longue séquence ininterrompue d’embauches depuis le début de la publication des données mensuelles en 1939.
 
On remarque que les pertes d’emplois sont particulièrement ciblées et qu’elles devraient s’avérer temporaires. Ainsi, le gros du recul s’est manifesté dans un seul secteur : la restauration.
En 2005, les mises à pied provoquées par l’ouragan Katrina et celles qui ont suivi avaient été plus dispersées entre les secteurs. De plus, le nombre de personnes déclarées « pas au travail à cause de la météo » a atteint 1 474 000 en septembre, le résultat le plus élevé depuis le blizzard de janvier 1996.

Avec la baisse du taux de chômage, la hausse mensuelle des salaires est encourageante avec un deuxième gain de 0,5 % en trois mois. Toutefois, on peut se demander si les pertes d’emplois causées par les ouragans n’ont pas eu d’effet sur le calcul de la moyenne.

Les mises à pied provoquées par les ouragans Harvey et Irma sont désolantes, mais elles devraient s’avérer de courte durée. Déjà, les demandes d’assurance-chômage sont en baisse et d’autres données comme les ventes d’automobiles affichent des rebonds. La Réserve fédérale ne devrait donc pas être trop inquiète de ce revers temporaire de l’emploi.

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 06/10/2017 | Lu 550 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager




Mentions légales