Conjoncture



États-Unis : l’indice ISM manufacturier au plus haut depuis 2004



Indice ISM manufacturier
Indice ISM manufacturier
Alors que le consensus s’attendait à une légère baisse en septembre, l’ISM manufacturier a plutôt gagné 2 points. Il a ainsi atteint son plus haut niveau du présent cycle de croissance. De plus, en dehors du 61,4 enregistré en mai 2004, il faut reculer à décembre 1987 pour voir un ISM aussi élevé. Il semble donc que le secteur manufacturier se porte mieux. On pouvait déjà le percevoir avec la création de 83 000 emplois au sein de la fabrication entre juin et août, la meilleure performance sur trois mois depuis l’hiver 2012. Sans doute que la faiblesse récente du dollar américain est un facteur bénéfique pour la fabrication.
La bonne tenue de l’indice ISM manufacturier est une bonne nouvelle pour la croissance économique. Elle suggère notamment que l’accélération récente des investissements des entreprises devrait se poursuivre.
D’autres bonnes nouvelles de ce genre mettraient en évidence le caractère temporaire du possible ralentissement causé par les ouragans. Dans ce contexte, la Réserve fédérale pourrait bien augmenter les taux directeurs de nouveau en décembre.

Rédigé par Francis Généreux, Économiste principal chez Desjardins, le 02/10/2017 | Lu 660 fois modifié le 02/10/2017 - 18:36

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Nouveau commentaire :
Twitter

En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que BourseTrading.info a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que le site BourseTrading.info ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent notre charte.

Future CAC 40 : Vilaine oblique

L’oblique baissière établie sur le pic de l’ouverture de lundi est toujours en vigueur. On ne peut compter que deux tentatives de cassure...

Pandémie toujours

CAC 40 : Données journalières. La séance énergisante de lundi devient un lointain souvenir. Le franchissement des 5050 points favorisé par...



glossaire bourse














Mentions légales