Bourse

Encouragées par le vaccin, les Bourses connaissent une autre semaine de gains




Encouragées par le vaccin, les Bourses connaissent une autre semaine de gains
L’annonce par le consortium Pfizer/BioNTech d’un taux d’efficacité de 90 % de son nouveau vaccin a alimenté un fort vent d’optimisme sur les marchés. Les places boursières ont bondi lundi à la suite de cette annonce et ont poursuivi leur croissance pendant quelques jours. De nouveaux records de cas de COVID-19 aux États-Unis et les hausses ailleurs dans le monde ont fini par modérer cet élan d’optimisme. La séance de jeudi a affiché des reculs des principaux indices. La plupart des Bourses étaient tout de même en hausse vendredi, et ont terminé la semaine sur une note positive. L'indices S&P 500 termine sur une hausse hebdomadaires de 2,16 % tandis que l'indice CAC 40 affiche une forte progression sur la semaine de près de 8,45 %. Contrairement aux autres indices globaux, le NASDAQ, qui concentre des titres du secteur de la haute technologie, a souffert de l’optimisme lié au vaccin et affiche un recul hebdomadiare de 0,55 %. Le prix du pétrole a aussi profité de l’optimisme alors que le WTI (West Texas Intermediate) affichait une hausse hebdomadaire de 8,0 %.


Le prix des obligations a reculé en raison de l’annonce de Pfizer/BioNTech lundi, ce qui a entraîné un rebond important des taux d’intérêt. Les inquiétudes liées à la hausse des cas ont cependant limité la hausse des taux par la suite. Sur l’ensemble de la semaine, les taux d’intérêt sur les obligations de 10 ans affichaient tout de même une hausse d’environ 6,5 points de base aux États-Unis.

L’optimisme qui a envahi les marchés en début de semaine s’est traduit par une forte appréciation de plusieurs devises contre le dollar américain. L’euro a dépassé les 1,19 $. Les gains des devises contre le billet vert ont toutefois fondu avec la modération du sentiment d’optimisme. Vendredi soir, l’euro se situait légèrement au-dessus de 1,18 $, soit une valeur proche de celle de vendredi dernier avec une légère baisse de 0,12 %

Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 13/11/2020 modifié le 13/11/2020 - 23:53


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

FUTURE CAC 40 : Passage contrarié

Hier, nous aurions plutôt été enclins à croire à des transactions limitées au sein d’un petit couloir de transaction 5540-5560 points....

Pas de retracement

Le CAC 40 ne se décide pas à reculer même si pour autant il vient à manquer de carburant. Les annonces de vaccins qui plus est très bientôt...








glossaire bourse












Mentions légales