Bourse



Devinez quel est le comportement le plus préjudiciable en Bourse ?


Parmi toutes les causes qui peuvent amener un investisseur en Bourse à sous-performer, voir à perdre de l'argent, il en est une qui prévaut sur toutes les autres. Elle consiste à adopter le pire des comportements mis en évidence chez les investisseurs en Bourse qui est de vendre les gagnants bien trop tôt et de conserver les perdants.


Explications

Si vous prenez des petits profits de 5 % à 10 % sur les valeurs gagnantes (celles qui génèrent une plus-value) mais encaissez régulièrement des pertes colossales sur vos perdants (les actions qui enregistrent une moins-value), espérant un retournement, vos résultats d’ensemble s’avèreront particulièrement faibles. Considérez les choses de cette façon : les meilleurs sélectionneurs de valeurs dans l’histoire des marchés auront peut-être raison 70 % du temps. (Je doute que le pourcentage soit aussi élevé, mais utilisons la limite haute pour la démonstration). Disons que vous possédez un portefeuille d’actions de 100.000 euros. Si vous prenez 5 % de profits sur vos gagnants, votre gain sera de 3.500 euros. En conservant des valeurs perdantes trop longtemps et en perdant en moyenne 20 %, votre perte s’élève à 6.000 euros.
Au bout du compte, vous sélectionnez les meilleures valeurs mais perdez de l’argent chaque année !
Maintenant, renversons la situation. Supposons que vous sélectionniez 30 % de valeurs gagnantes sur lesquelles votre profit annuel s’élève à 50 %. Votre gain est alors de 15.000 euros. Si vous limitez votre perte à 5 % sur les perdants, elle totalisera 3.500 euros. En net, vous réalisez un profit total de 11.500 euros ! Ces exemples sont extrêmes mais démontrent que vendre de mauvaises valeurs et conserver les bonnes vous évitera de paupériser votre portefeuille.

Louis Navellier, gérant actions, auteur de Le petit livre pour s'enrichir.

Rédigé par Louis Navellier, gérant actions, le 23/04/2018 | Lu 730 fois modifié le 23/04/2018 - 13:43

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Août 2020 - 22:18 L’indice S&P 500 à son plus haut historique

FUTURE CAC 40 : Séance dangereuse

Le Future CAC 40 (nouveau contrat échéance octobre) a débuté par un test dangereux des 5010 points avant de se reprendre pour d’une part...

Asphyxie

Hier, grosse déconvenue après la réunion de la FED. Les opérateurs cherchaient l’éperon et ils n’ont reçu qu’une petite caresse amicale....




glossaire bourse













Mentions légales