Bourse

Comprendre la vente à découvert



Alors que pour l’investisseur particulier l’achat d’une action en bourse ou d’un produit financier va de soi, le concept de vente à découvert est souvent difficile à comprendre et à appréhender.


Le concept de base

La vente à découvert consiste à vendre un produit que l’on ne possède pas encore dans l’optique de le racheter plus tard pour le livrer à l’acheteur à la date convenue et avec l’espérance de voir son prix baisser entre-temps et de réaliser ainsi une plus-value. En effet, comme pour une opération d’Achat/Vente classique, si le prix de vente est supérieur au prix de rachat, l’opération sera gagnante. La seule différence est l’ordre dans lequel sont réalisées les opérations. 
  • Achat classique =  ACHAT puis VENTE
  • Vente à découvert = VENTE puis ACHAT

Quels produits pour la vente à découvert ?

Il existe trois supports directement accessibles aux investisseurs particuliers qu’il est possible de vendre à découvert : les actions en SRD, les futures (contrats à terme)  et les options.
L’achat d’une action, d’un fond ou d’un contrat à terme permet de jouer une hausse du marché, tandis que la vente à découvert permet, elle, de miser sur une baisse. Toutefois, seule une partie des actions cotés sur la bourse de Paris peut être vendue à découvert ; on dit qu’elles sont éligibles au SRD car elles disposent d’une bonne liquidité et d’une capitalisation boursière suffisante.
Exemple d'une opération profitable de vente à découvert sur la valeur Air France
Exemple d'une opération profitable de vente à découvert sur la valeur Air France

Rédigé par Pierre François Geay / BourseTrading.info le 16/07/2018 modifié le 16/07/2018 - 19:50


Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Janvier 2021 - 10:25 Secteur du luxe : perspectives 2021


FUTURE CAC 40 : Méfiance

Hier, le future CAC 40 inaugurait la séance avec un beau gap qui lui permettait d’enjamber de manière fulgurante le seuil des 5630 points....

Situation périlleuse

Le CAC 40 semblait vouloir s’affranchir des 5610 points confirmant ainsi le sauvetage in extremis de la veille. Le discours de Janet Yellen...











glossaire bourse












Mentions légales