Action Future N°41


Chine et Fed : les moteurs de la croissance mondiale


Chine et Fed : les moteurs de la croissance mondiale
L’été 2011 restera dans les mémoires: à défaut d’être chaud, il aura été stressant. En août, les marchés boursiers mondiaux ont célébré le quatrième anniversaire de la crise avec une chute d’ampleur suffisante pour qu’on la qualifie de krach. Au pire du mois, les indices européen et américain étaient en baisse de respectivement 17% et 12%. Un rebond en fin de mois (de 7% et 8%, respectivement) a finalement permis de limiter la baisse mensuelle, à 11% et 4%. Les raisons de se réjouir ont en effet été bien peu nombreuses. Bien sûr, le pire a été évité : le Congrès américain a trouvé un accord de dernière minute pour relever le plafond de la dette fédérale et les dirigeants européens ont annoncé un deuxième plan de soutien à la Grèce. Mais ces décisions n’ont pas suffi à rassurer...
 

Points abordés :

- La Chine sort indemne de la crise
- Un rééquilibrage de la croissance chinoise
- Pas si faible, le yuan
- Des marges de manoeuvre politique
- Le monde développé s’essouffle
- L’emploi en berne
- Austérité !

Rédigé par Alexandra Estiot et Christine Peltier le 06/10/2011 | Lu 583 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Octobre 2011 - 17:52 La crise était-elle prévisible ?

Jeudi 6 Octobre 2011 - 17:45 L’épargnant, l’économie et la crise





Mentions légales