Bourse



COVID‑19 : la principale incertitude qui pèse sur les perspectives économiques et financières


Avec le déconfinement graduel, les signes d’une lente reprise commencent à poindre, mais l'incertitude demeure quant à L’évolution de la pandémie de COVID‑19.


C’est la progression du nombre de cas d’infection qui sera le facteur clé dans la décision des autorités de poursuivre le déconfinement graduel ou plutôt de continuer, voire de réintroduire, les mesures sanitaires. Si les progrès face à la maladie sont probants, l’économie pourra graduellement se réveiller de son hibernation.
Dans le cas contraire, notamment si la pandémie connaît une nouvelle vague de progression, les contraintes sur l’économie seraient poursuivies ou remises en place. Les effets négatifs sur les profits des entreprises et sur les Bourses seraient alors plus importants et les risques d’une crise financière augmenteraient.
D’autres incertitudes ont trait à l’après-pandémie. Une fois les principales restrictions levées, l’activité pourrait ne pas rattraper son rythme comme souhaité. Des secteurs pourraient souffrir longtemps des entraves à la consommation, à la production et aux échanges commerciaux. Les conséquences à long terme des mesures budgétaires et financières pourraient aussi bouleverser les perspectives au-delà de l'année en cours. Malgré la récente remontée, la forte baisse des prix du pétrole aura d’importantes répercussions négatives sur le secteur de l’énergie et il est difficile de prévoir quelle sera l’ampleur des effets à long terme sur l’industrie. De plus, la réduction des taux d’intérêt directeurs à un niveau plancher pourrait éventuellement accentuer les inquiétudes associées à l’endettement élevé des ménages si les taux demeurent bas trop longtemps. De la même façon, les importants plans de relance annoncés par les gouvernements pourraient amener des doutes sur les finances publiques et des pressions haussières sur les taux obligataires, surtout si la crise économique se prolonge.

L'action des banques centrales soutient les marchés

Les actions sans précédent des banques centrales et les espoirs d’une relance économique réussie, alors que la plupart des pays ont maintenant amorcé un déconfinement graduel, continuent de soutenir les marchés financiers. Malgré une certaine volatilité au cours des dernières semaines, les places boursières ont ainsi consolidé leur important rebond de la fin du mois de mars et du mois d’avril.
Les titres technologiques continuent de se démarquer et l’indice NASDAQ affiche maintenant un gain de près de 5 % depuis le commencement de 2020.
La remontée rapide des cours pétroliers, alors que la production de brut a rapidement été réduite, favorise aussi un sentiment positif. Les taux obligataires demeurent très faibles malgré l’apparition de certaines inquiétudes concernant le financement des gigantesques déficits publics découlant de la crise actuelle. Dans un contexte où tout indique que l’inflation demeurera très faible au cours des prochains trimestres, les banques centrales semblent déterminées à maintenir des conditions financières favorables. Cela laisse entrevoir que l’environnement de taux d’intérêt très bas perdurera. Les dirigeants de la Réserve fédérale répètent toutefois qu’ils n’envisagent pas de mettre en place des taux directeurs négatifs. Les possibilités supplémentaires de gains des Bourses et des cours pétroliers semblent assez faibles d’ici la fin de l’année alors que les effets économiques de la COVID-19 ne disparaîtront pas complètement. 

Rédigé par Desjardins, Études économiques, le 27/05/2020 | Lu 522 fois modifié le 27/05/2020 - 00:13

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Août 2020 - 22:18 L’indice S&P 500 à son plus haut historique

Future CAC 40 : Reste à franchir

Hier, nous espérions une élévation des cours au-dessus des 5050 points et surtout un débordement des 5065 points pour justifier le choix...

Optimisme minimum

Le CAC 40 progresse symboliquement mais ne veut toujours pas s’extraire de la figure en triangle que nous évoquons depuis plusieurs jours....




glossaire bourse













Mentions légales