Info Bourse >>


CAC 40


Depuis le début du mois d’avril, le CAC 40 n’avait plus connu trois séances de hausse d’affilée. L’optimisme réalise son grand retour avec une économie américaine qui irait beaucoup mieux ainsi qu’en témoigne la situation de l’emploi mais aussi de l’immobilier. Le pétrole quant à lui s’offre le passage des 50 dollars. La Chine se fait discrète et l’Europe connaît quelques frémissements. Une troisième bougie blanche s’accroche à la précédente invalidant la figure de l’enfant abandonné que nous évoquions hier. Il reste néanmoins un petit gap et des volumes qui ne veulent pas décoller.

Aux Etats-Unis, la bonne surprise serait venue des commandes de biens durables. En réalité, il fallait prendre ces chiffres avec précaution car hors le secteur aéronautique, ils sont beaucoup plus modestes et montrent que la consommation est encore assez faible. La FED va-t-elle en tenir compte ? Madame Yellen pourrait en dire plus ce soir. Toujours est-il que les principaux indices ne veulent pas s’emballer.


Le CAC 40 pourrait subir quelques prises de bénéfices surtout si les marchés américains décident de marquer le pas. L’annonce de l’estimation du PIB risque de provoquer du chahut. Quant à l’or noir, il recule et il a peut-être été vite en besogne en repassant les 50 dollars. Bref, une quatrième séance de hausse n’est a priori pas acquise.

Rédigé par Bertrand Richard le 27/05/2016 | Lu 327 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager



Mentions légales