Info Bourse >>


CAC 40 :


Le CAC 40 s’offre sa plus belle séance de hausse de l’année avec pêle-mêle, un franchissement énergique des 4345 points, la création d’un gap d’importance, une bougie blanche sans mèche, une approche des 4500 points et enfin un volume digne d’intérêt. Le CAC 40 sort donc avec brio d’une forte période d’incertitude au seul prétexte que la Chine connaît une nette amélioration de ses exportations. Le secteur bancaire bénéficie de la création en Italie d’une structure qui soulagera les banques du fardeau de créances douteuses et les cours du pétrole rebondissent à l’idée d’une prochaine réunion fructueuse entre pays producteurs. Fermez le ban : les acheteurs, le grand retour !



Aux Etats-Unis, la hausse se veut également substantielle mais beaucoup moins euphorique qu’en Europe. Les chiffres macro-économiques du jour n’affichaient pas pourtant une grande forme avec des ventes de détail en léger recul et les prix à la production ont baissé. La bonne nouvelle retenue par les opérateurs est venue de la plus grande banque américaine (au niveau bilancielle) JP Morgan Chase. Les prévisions sur le secteur sont pessimistes et tout résultat supérieur aux attentes sera bruyamment salué. Le S&P 500 s’éloigne significativement des 2050 points.

Le CAC 40 a-t-il commis un excès haussier ou a-t-il donné un puissant signal de reprise ? Son gap d’ouverture est a priori handicapant mais l’accroissement des volumes plaide pour une vraie victoire des acheteurs. Il faudrait éliminer le handicap des 4500 points pour croire à une poursuite du mouvement. Rappelons que la saison des résultats ne fait que débuter et qu’une hirondelle bancaire ne fait pas le printemps d’une économie et que la réunion du 17 avril des pays producteurs peut déboucher sur un désenchantement. Dans un marché si volatil, ce qui est à prendre est à prendre…


Rédigé par Bertrand Richard le 14/04/2016 | Lu 485 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >



Mentions légales